Auberge du Petit Poney Pendu

Forum de jdr basé sur D&D pour un peu de détente entre potes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des débuts prometteurs [Ihadra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 1:17

Localisation: Azuril, Capitale Port-Doré, souterrain du Palais d'Os, Repère du crâne blanc

Des dédales de souterrains abritant un grands nombres d'assassin et d'apprentis, ainsi qu'un certains nombre d'enfants, de prisonniers, de prêtres pouvant sembler cinglé accompagné de leur création mort-vivante.. et pourtant tout le monde y trouve la place d'y vivre ou de méditer.

Royaumes voisins: [à venir]

Début de l'aventure:

Willy est un petit louveteau. Il n'a rien de comparable avec ses cousins sanguinaires et malgré son grand âge il ne reste qu'un petit louveteau. Willy est une créature magique, comme beaucoup accompagnent les magicien. Il a été convoqué d'un tout autre plan et n'a donc pas vraiment la même notion du temps, il n'a pas plus la notion de l'âge.
De toute façon, Willy n'est en rien comparable à un louveteau de ce monde, puisque Willy est Ombreux. D'apparence, c'est un louveteau comme un autre cependant.

Mais lorsque Willy sort de l'ombre pour atterrir dans la chambre que l'on a assigné à Ihadra, l'on se rend bien compte que la bête n'a rien de normale. Miette, qui n'a rien raté de l'entée spectaculaire s'empresse de filer dans un coin de la pièce et de feuler en direction de cette invité surprise.
Willy n'en a cure, il détient une petite lettre dans sa gueule et c'est bien plus important que de jouer à chat, c'est du moins ce que son maître lui a dit.

Ihadra ne pourra pas manquer de reconnaître l'animal de compagnie d'Avihir le Crépusculin, cette créature qui enseigne l'art des Ombrageurs en ces lieux.


Si Ihadra prend la lettre pour lire:
 

 Si après avoir lu cette lettre, elle cherche Willy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Luciole

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 2:18

Je ne sursaute pas en cette sombre nuit.
Un assassin n'est pas surpris, il ne peut pas l'être, et Lolth sait que je fais de mon mieux pour suivre cet enseignement et ne jamais dormir que d'un œil. Du moins je suppose que c'est la nuit. Cela fait quelques temps que je n'ai pas vu le ciel, mais en tant que créature intra-terrestre, il ne me manque pas vraiment. Je ne sursaute donc pas quand la sensation d'une présence s'impose à mon épine dorsale refroidie d'un frisson.
Au contraire, je reste immobile, ne serait-ce que ma paume servant à présent de gangue à la gaine de la dague posée juste sous mon oreiller. Attentive, calme, concentrée. Comme pendant les exercices.
Le décor de ma chambre spartiate mais spacieuse s'impose à mon regard déchiquetant les ombres comme seul un regard de drow peut en être capable. Je perçois clairement les contours de mon lit, le coffre en chêne posé contre le mur opposé, et le tapis au sol, seul élément de décoration de cette chambre fonctionnelle, vide et terne.
Mais nulle trace du regard qui m'avait tiré à l’instant une si désagréable sensation.
Je me lève lentement, sens en alerte. Je n’aime pas les tentatives d’assassinats en pleine nuit. Je pensais y avoir échappé depuis que j’étais arrivée à la surface, mais il ne faisait presque aucun doute que les apprentis assassins de ce monde ressemblaient à ceux du mien, et que j’aurai à en corriger quelques-uns avant qu’ils apprennent à me laisser tranquille.
Pourtant, impossible de cacher un corps entier d’apprenti dans les coins de cette pièce incontestablement vide. Je me prends à penser à un simple rêve, jusqu'à ce qu’une forme surgisse des ombres. Non, pas surgisse. Naisse. Comme si il était une ombre, et l’instant suivant, un animal.
Un louveteau.
Et pas n’importe lequel. C’est une créature d’ombres, le familier de maître Avihir en personne, la créature étrange mais non moins fascinante qui nous enseigne les mystères de la voie des Ombres.
Mais à l’instant même où le louveteau se matérialisa, c’est Miette qui réagit au quart de tour : le dos rond, le poil hérissé et l’œil paniqué, l’animal se précipita dans un coin de la pièce pour feuler de toutes ses forces. Mes mots doux habituels, plutôt des ordres en vérité, n’auraient pas suffis pour la calmer, aussi l’ignorai-je tout en me baissant à la hauteur de la bestiole, qui me regardait avec toute l’innocence d’un petit loup… éternel.
La lettre dans sa gueule ne m’ayant pas échappé, je tendis la main pour la récupérer, ce qu’il fit avec une moue joyeuse, l’air tout content d’avoir accompli sa mission. Il m’aurait presque arraché un sourire.

Je cligne des yeux après la lecture de la lettre. A quoi servait cette invitation personnalisée, si tout le monde était convié ? Quant au conseil… ? Pourquoi en plein temps libre ? Enfin, pourquoi pas. Je relève la tête pour chercher le louv… Willy, mais je le trouve tout occupé à terroriser Miette. Mes paupières se plissent et un grondement sourd sort de ma gorge. La chatte, qui y est habituée, vient aussitôt se réfugier derrière moi, puis, songeant que cela ne suffirait pas, se percha d’un bond sur mon épaule, manquant de me faire chavirer.
J’attends que le louveteau revienne jusqu’à moi, lui adressant un regard de reproche mêlé tout de même d’un soupçon d’amusement. Mais je n’ai pas le temps de regarder leurs jeux, je suis pressée. J’enfile prestement mes bottes, m’apercevant au passage que la fatigue m’a empêché de me déshabiller avant de m’endormir, accroche ma ceinture, ma rapière et mes trois autres lames (posées en vrac sur le couvercle du coffre), ouvre le battant de ma chambre à la volée et m’engouffre dans le couloir, vide à cette heure. J'espère que Miette restera dans la chambre et n'ouvrira pas la porte (comme elle sait si bien le faire) pour me suivre.

Grâce à l’aide du louveteau, j’arrive bien vite devant la porte de la salle du Conseil, cheveux encore à moitié tressés de la veille, mais prêtant très peu d’intérêt à mon apparence. Je passe une main dans ma tignasse en passant devant les autres élèves, et sans leur accorder un regard (il n’est pas tant dans mes habitudes de me mettre en avant, mais c’est tout calculé), j’ouvre la porte avec assurance, puis fais quelques pas dans la pièce, affrontant ce qui m’attend avec un regard des plus calmes. Une apparence, mais qui accomplit souvent sa besogne. Les autres devraient entrer peu à peu eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 3:11

Pas un regard, mais une oreille Drow ne peut ignorer le reniflement méprisant d'un des élèves en la voyant leur passer devant, guider qu'elle était par le trop bien connu petit louveteau. Bien qu'elle ne leur dit rien, les portes ouvertes était une invitation à entrer.
Pas un regard, mais Ihadra n'aura pas manqué de les compter, que ce soit par les bruits qu'ils font, ou par leurs ombres mouvantes à la lueur des torches, lueur auxquels elle s'est sans doute un peu habituée durant son séjour. Trois personnes de plus entrent dans cette pièce. Accompagnées d'un bruit de chaines.

Pour les accueillir, une table rectangulaire. derrière elle, sa tête dépassant à peine, Avihir accueilli le retour du louveteau qui lui sautait dans les bras, réclamant sa récompense. A sa gauche, un humain en armure de cuir clouté, les cheveux bruns coupés courts et des yeux gris froid se montre de marbre. La dernière occupante de la table se révèle être une elfe, toute de sourire et de joie, sa peau pâle et ses cheveux sombres contrastant sensiblement avec ceux de ses cousins des profondeurs.


-C'est vraiment une elfe noire! Tu ne pas menti Avi!
-Pourquoi le ferais-je?

Le Crépusculin s'était exclamé à la remarque de l'elfe, agitant ses ailes de fourrure dans son mécontentement. Mais se rappelant qu'il avait devant lui des apprentis, il fit de son mieux pour prendre un comportement sévère, ce qui n'était pas facile à exprimer avec son physique si particulier.
L'homme fut le suivant à parler.


-Apprentis, nous avons une mission à vous confier. Vous avez été choisis comme les meilleurs nouveaux éléments de vos voies respectives. Nous attendons beaucoup de vous quatre.

Il posa sur la table devant lui, poussant une petite enveloppe et ce qui pouvait ressembler à une carte pliée vers l'autre bord.

-Il s'agit d'une extermination, qui prendra la forme d'une expédition. Dans ces conditions et en l'absence d'assassin confirmé dans votre groupe, l'Ombrageur Ihadra prendra les commandes. La Gardienne Lua sera son second, étant donné que votre Crève-Coeur est.. ce qu'il est. Avez vous des questions?

A peine eut-il fini que l'elfe à son côté se pencha vers lui et posa une question.

-Brask, Brask, c'est lequel que j'ai recommandé déjà? C'est pas celui qui est enchaîné j'espère...

Mais elle fut ignoré superbement par le dit Brask. Il attendait des questions des apprentis, pas de cette elfe tête en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Luciole

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 3:54

Trois personnes occupent la salle au milieu de laquelle je me tiens, posture à mi-chemin entre tranquillité et martialité.
Crépusculin, humain et... elfe.
Une de mes oreilles tressaute au son aigu que fit la dite-créature.
Aïe. J'arrive souvent à contenir mes émotions, les laissant ressortir lors d'une apothéose de violence pour mieux en goûter la saveur brûlante. Mais là, en face de cette elfe qui s'exclamait devant moi comme si j'étais un animal de cirque, j'eus envie de serrer son cou gracile jusqu'à le briser en deux.
Ne pas montrer ces émotions qui tourbillonnent, non, il y en a trop, ça te desservirait. Arrête. Laisse ces mâchoires tranquilles, desserre ce poing, assouplis ces doigts. Doucement. Voilà. La vengeance est un plat qui se mange froid : chaque chose en son heure... un jour, elle mourra, et de ta main si elle attend encore quelques années.
Cette pensée ruissela en moi comme une douce pluie sur les braises de ma fureur.
Se concentrer sur ce qui est dit. Ce qui est important. Cette chose à la peau claire, aux cheveux sombres et à l’air bête en face de moi ne l’est absolument pas.
C’est l’humain qui commença à parler au nom du trio.
Dès les premiers mots, l’excitation mordit mon cœur.
Une mission !
Mon oeil s'éclaire à la vue de l'enveloppe. Ma première mission ! J'ai du mal à garder mon air impassible. Pourquoi cela me fait-il autant d’effet d’ailleurs ? C’est la suite logique de mon arrivée ici, après tout. Si j’étais restée sous terre, il aurait probablement fallut attendre quelques temps pour me voir attribuer une vraie mission.
La seconde tirade me fit l’effet d’une douche froide. Chef ? Mission commune ? Pardon ?
Une expédition avec trois autres personnes, de spécialités différentes, moi à leur tête, dans le but de tuer, enfin d’exterminer comme il dit, quelqu’un… Exterminer, ce n’est pas dans le cas d’une pluralité ? Aussi, quand il demanda si nous avions des questions, je fronçai les sourcils en demandant, m’attendant plus ou moins à me faire remarquer que tout était expliqué dans la lettre (mais cette lettre, elle était encore sur la table) :

- Nombre et nature de la cible ?

Après sa réponse, je me retourne vers mes… coéquipiers, le regard un peu froid (que j’essayais tant bien que mal de réchauffer, un effort relativement vain), afin de les détailler d’abord, mais aussi parce que je sentais que je devais leur adresser la parole. Leur dire que je tâcherai d’être à la hauteur, que je suis heureuse d’être là avec eux. Des mots vides de sens, pour moi. Probablement pour eux aussi.
Mon commun n’est pas parfait, un peu haché et sifflant par endroits. Cela ne fait pas assez longtemps que je suis ici, mais je pense que je me débrouille suffisamment bien. Plus que l’autre débile en face.

- Honorée de partager cette première mission avec vous. Je m’appelle Ihadra, aspirante Ombrageuse.

Je me surpris à déglutir, espérant presque naïvement que ce soit la tirade la plus longue que je sois obligée de faire durant cette expédition. Abandonnant l’idée de leur sourire, je me contentai de les dévisager, attendant leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 4:31

-Des humains, le nombre ne devrait pas être un problème.

Avihir appuya ses dires d'un vif hochement de tête. Pendant ce temps, l'elfe boudeuse s'obstinait à agiter ses doigts devant le visage de l'humain pour tenter d'acquérir son attention.

En se retournant Ihadra peut apercevoir ses trois comparses. Une jeune femme aux cheveux blonds bouclés en armure de cuir, portant dague et épée au côté. Un très jeune homme au regard méfiant, affichait une visage sale et des cheveux bruns emmêlés. Il semblait tout juste munis d'une dague. Et enfin, un jeune homme plutôt grand aux long cheveux noirs. Ce dernier porte une armure de cuir, mais ce qui attire le plus le regard, ce sont les chaînes qui entravent ses poignets, assorties à celles qu'il a aux chevilles. Enfin, comme si cela ne suffisait pas, une boule de tissus était maintenue dans sa bouche  par une corde habilement nouée. Seuls les regards haineux qu'il jetait à son entourage pouvaient encore lui permettre de s'exprimer.


-Je suis Lua, en charge de celui-ci.
-Hmpf!

Lua, la première à parler, avait gardé un calme tranquille quand elle avait tiré sur la chaîne de son prisonnier pour le désigner. Bien que celui-ci ne put parler, il tint visiblement à protester. il se tenait toutefois sagement en retrait, se contentant de signifier ses envies de meurtre par son regard rivé sur la nuque de sa geôlière. Le dernier, le garçon qui avait du louper sa toilette depuis quelques jours, resta muet, le regard rivé sur Ihadra

-Vous trouverez votre destination sur la carte. Laissez cette enveloppe en évidence sur le lieu du massacre. Inutile d'essayer de la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Luciole

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 14:44

Je hochai la tête avec cordialité, détaillant celle qui venait de parler. Une cascade de cheveux blonds et bouclés, une armure de cuir ajustée, une dague et une épée. Face à elle, j'aurais presque eut honte de ce que j'avais sur le dos, presque, car en tant qu'Ombrageur, j'avais des mystères qui pouvaient me donner une meilleure armure que la sienne sans entraver le moindre de mes mouvements.
J'avais remarqué la chaîne dans ses mains qui portaient les signes de longues heures d'entraînement au maniement des armes, et je remarquai bientôt qu'elle était reliée à son voisin, entravé par de semblables chaînes, sans compter le bâillon qui l’empêche d’articuler le moindre son, laissant son regard seul médium de toute la haine qu’il veut déverser sur ce monde.
Comment diable s'était-il retrouvé dans cet état ? Allait-il vraiment nous servir à quelque chose pendant cette mission ? Les maîtres semblaient en être convaincus, sinon ils ne l'auraient pas choisi. N'est-ce pas...?
Je sens parfaitement le dernier membre de notre groupe fraîchement composé planter son regard méfiant sur moi, de sous sa tignasse brune. Est-ce que je me méfie de lui ? Vous voulez rire, je me méfie de tous. Je sais que j’agis en permanence comme si les autres races étaient des elfes noirs, mais je ne peux pas, je ne sais pas fonctionner autrement. Et je ne vois pas comment eux, fonctionneraient autrement. Si un seul apprenti doit revenir, ce sera moi.
Après avoir détaillé avec un certain amusement le regard meurtrier que lançait le prisonnier à la jolie nuque de sa geôlière, je consentis enfin à soutenir le regard de celui qui ne s'était pas présenté, aussi impassible que lui, sinon plus.
Je détournai la tête lorsque l'homme qui nous avait présenté la mission se fendit d'une dernière tirade.

Oh. Intéressant. Sans davantage de raisons, une étincelle de curiosité naquit dans ma cage thoracique. Une lettre mystérieuse, des compagnons au moins aussi étranges que moi, cette mission s'annonçait pleine de surprises.
Je m’avançai avec une assurance que je ne possédais pas et une humilité toute calculée vers la table, et pris délicatement la lettre et la carte en me fendant d’un sourire qui n’atteint pas mes yeux, à l’intention des maîtres, même de la cruche.

- Merci. Nous ne vous décevrons pas.

Je leur adressai un dernier hochement de tête avant de faire volte-face, mon air calme et impassible revenu sur mes traits. Si vous vous posez la question, ce n’est que lorsque je suis seule que mon visage s’apaise, ni hypocrite, ni de glace. Jamais ailleurs.
Je passai la porte sans me retourner.
J’osais espérer que mes compagnons me suivraient : je n’avais pas envie d’avoir perpétuellement à me retourner pour vérifier qu’ils étaient derrière moi. Je n’aimais pas particulièrement ça d’ailleurs : leur offrir mon dos, prête à un coup de poignard… mais il faut bien que quelqu’un passe devant, et il paraît que je suis à la tête de ce groupe. Quelle bonne blague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 16:06

Les maîtres eurent quelques réactions d'approbation, un hochement de tête de la part d'Avihir, un imperceptible sourire de la part de l'humain et un immense sourire de la part de l'elfe. Trois maîtres distincts en tout points.

Ihadra, n'eut pas à s'inquiéter longtemps de savoir si ses compagnons de route la suivait. Les chaînes cliquetaient derrière elle. Lua vint se placer à son côté et l'interpeller rapidement.


-Il me faut passer par les geoles pour prendre son arme.

D'un mouvement de tête elle désigna encore celui qu'elle détenait.

-Et sa clé aussi. A moins que vous n'envisagiez pas de le libérer.

Une voix enfantine vint s'éleva derrière la Drow.

-Qu'est-ce qu'il a fait?

Lua regarda par dessus son épaule et haussa ces dernières.

-Maître Geod m'a dit de le garder, je le garde.

Puis retournant son regard vers la chef du groupe elle attendit son assentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Luciole

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Dim 13 Mar - 16:41

Les cliquetis m'apprirent que mes compagnons me suivaient en effet. Loin de tout ça, le feu dans ma poitrine tressautait d'amusement au souvenir de l'immense sourire qui avait orné le visage de l'elfe. Tant mieux si elle ne soupçonnait rien du tout. Ce ne sera que plus facile de...

Ma pensée s'interrompit net lorsque mon... second ? se glissa à mon côté. Je glissai vers elle un regard terne mais non moins attentif. Deux phrases lui échappèrent avant que j’ai pu placer un mot. Un sourire fugitif éclaira mon visage pendant quelques secondes à l'écoute du vouvoiement de la jeune femme.
Je faillis ne pas comprendre de qui venait la question posée avec une si petite voix. La question en elle-même méritait réponse, je m’apprêtais d’ailleurs à la poser moi-même, et fus légèrement déçue de ne pas recevoir plus d’explications la part de Lua. Après tout, peut être que nous le comprendrions de nous-mêmes sous peu.

- Vas-tu réellement attendre mon approbation pour chaque action que tu veux entreprendre ? rétorquai-je sur un ton froid accompagné d’un air impassible. Dis-le, simplement. Si je ne suis contre, je t'arrêterai.

Je me retournai pour faire face au groupe :
- Vous avez quinze minutes pour vous tenir prêts au départ devant la sortie principale.

Sur-ce, je les plantai là pour prendre le couloir le plus court pour revenir à ma chambre, à grande enjambées, après avoir fait disparaître les documents dans une poche intérieure de mon haut.

Mes affaires furent vite faites : mettre ma cape sur mes épaules, déposer un baiser sur le crane de Miette qui avait eut la sagesse de ne pas venir me déranger dans la salle du conseil, et prendre mon sac pour y fourrer le contenu du coffre. Je ne possédais rien de plus, et n'en avais pas le besoin.
A peine cinq minutes plus tard, je me trouvais au point de rendez-vous, à les attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   Mer 16 Mar - 21:57

Lua fut la première à venir, cinq minutes avant la fin du temps imparti, évidemment suivi pas son prisonnier qui semblait de moins en moins coopératif et tirait sur ses chaînes, sans grande conviction toutefois. Munie d'un sac de voyage d'où dépasser le manche d'une nouvelle épée, elle semblait prête au voyage. Ses yeux brillaient d'une excitation non dissimulée et se posait sur la lourde porte en bois fréquemment.

Une porte, oui, en simple bois d'ailleurs, c'était la sortie principale de la guilde. Elle donnait sur une grotte, tout ce qu'il y a de plus naturelle, sans être dissimulée. Il aurait fallu bien de la chance pour la trouver dans ce dédale de galeries tordues et trouver avant cela l'entrée de la caverne, cachée dans le bois de la colline voisine du palais. Dix minutes de marches et parfois d'escalade pour qui connaissait la route. Des heures, sans doute, pour tout autre inconnu. Et quand on sait ce qui se trouve derrière ses portes, et qui la garde, on n'ose plus parler de chance, mais bien de funeste destin.
Une porte que l'on ne se donnait plus la peine de fermer à clefs depuis des années.

Quand le temps imparti s'écoula et pas avant, une petite silhouette arriva à son tour devant la porte, encapuchonnée de manière que l'on ne pu voir que ses bottes en dépasser. Mais à sa taille l'on pouvait aisément reconnaître le jeune chapardeur de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des débuts prometteurs [Ihadra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des débuts prometteurs [Ihadra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos débuts avec MAC
» Le 601e et le 602e G.I.A...Ou les difficiles débuts des para
» Match de foot avec le nombre de buts le plus élevé ce fut 149 - 0
» MAJ du 05/05/11 mes débuts avec mac/ajout de mes autres produits!!!!
» Pinktetelle : ma collection make up (avec mes debuts MAC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auberge du Petit Poney Pendu :: Medieval Fantastique :: Aventures-
Sauter vers: