Auberge du Petit Poney Pendu

Forum de jdr basé sur D&D pour un peu de détente entre potes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le festival de Clearbones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lévind
Admin
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Lun 13 Juin - 11:32

Marco Rodrigez :

Debout sur le piedestal, tu avais une visions assez complète de ce qu'il se passait. Tu regardais partout pour voir si Andréa se trouvais dans la foule qui s'agitais. Tu pouvais apercevoir des gens monter par petits groupes dans des camions militaires, accompagnés de soldats. 
Détaillant les camions les uns après les autres, tu fini par apercevoir le seul camion qui t’intéressait, un camion dans lequel montait plusieurs enfants, donc un qui ressemblait de loin à Andréa. Elle avais l'air inquiète, et regardais partout autour d'elle, mais ne te voyais pas.
Elle rentra dans le camion, qui démarra aussitôt, tu avais à peine eu le temps de descendre du piédestal qu'on groupe de soldats te prièrent de les accompagner dans un de leur camion. Ils étaient trois, armés, et nul doute qu'ils pouvaient te maîtriser si jamais tu te débattais. 
Le camion D'andréa, immatriculé 748-DPC, partait déja au loin, tu le perdais de vue.
Les soldats t'ordonnaient de rentrer dans un autre camion, qu'on indiquait  à un couple, un homme brun et une femme blonde et vers lequel une femme asiatique était accompagnée.
"Rentrez dans le camion s'il vous plait, ne faites pas d'histoire."


Aika :

A genoux sur le sable, tu voyais les gens bouger autour de toi, courrant dans tous les sens, régulés par des soldats qui n'hésitaient pas à menacer les gens qui ne voulaient pas les suivre. Les gens se bousculaient, affolés, et personne ne fit vraiment attention à toi. 
Ce fut après quelques minutes, qui t'avaient parues des heures qu'un soldat t'approcha. Il te releva sans vraiment te laisser le choix mais sans violence.
"Madame, il ne faut pas rester la, suivez moi." Te dit-il en anglais d'une voix qui se voulait rassurante. 

Il ne cherchais pas à savoir si tu voulais le suivre ou pas et il se dirigea, en te soutenant, vers un camion militaire, un camion dans lequel un couple blanc et un homme que tu reconnu comme celui qui t'avais foncé dedans quelques minutes plus tôt étaient conviés à rentrer. 


Lucy : et Brask Dert :

Vous couriez. Un par volonté, l'autre parce qu'elle étais un peu forcée. Vous traversez la foule à l’allure d'un couple qui cours en se tenant la main, un couple dont une des personne oblige l'autre à courir. Lucy pouvais se débattre autant qu'elle voulais, elle ne pouvais pas empêcher Brask et sa musculature de l'emmener.
Autour de vous, les gens se poussent les uns les autres. Certains essayent d'aller vers les soldats, d'autres les fuient. 
Vous courrez suffisamment pour ne plus pouvoir regarder ce qu'il se passe sur la scène, la foule étant trop dense. Aucun moyen de savoir ou étaient Steve et les membre du groupe. Vous étiez seuls.
Il ne faudra pas longtemps pour qu'un groupe de soldats vous bloque. 
"Arrêtez de courir, cela ne ferra que compliquer les choses. Pour votre bien, allez vers ce camion calmement."
Le soldat qui venait de parler indiquait un camion. Pas très loin, on montrait ce même camion à un homme à la peau bronzée, et on y emmenais une jeune femme fatiguée d'origine asiatique.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mer 15 Juin - 16:20

L'homme s'enleva enfin et Lucy se sentit soudain respirer à nouveau. Il lui prit la main pour l'aider à se relever, la soulevant presque.

Il demanda à Lucy de le le suivre pour sa "sécurité". Non, elle pouvait très bien aller au point de ralliement avec Mikael et Anna, pas besoin qu'un...
Hé! Mais il ne lui laissait pas le choix! Malgré ses protestations, il la tira vers la foule qui se pressait vers le point. "Suivez-moi", mon œil! Lucy tenta de se défaire de son emprise, sans succès. Elle était obligée de le suivre... Il ne l'emmenait pas dans la bonne direction, ce qu'elle lui fit remarquer. Il semblait l'ignorer...

Elle avait depuis un moment perdu de vue Mikael, Anna et Steve, cachés par la foule, quand un soldat les arrêta.

Il leur fit comprendre qu'ils devaient aller dans le camion où ils faisaient déjà monter des gens.

"Pour votre bien"...

Cela n'était guère rassurant. Pour la première fois depuis que l'homme mystérieux lui avait pris la main, elle ne tenta pas de s'en défaire.

"Où vont ces camions? A Rachel?" demanda-t-elle, sceptique. Si l'armée était là, ce qu'il s'était passé avait une plus grande ampleur que ce qu'elle imaginait...

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Jeu 16 Juin - 23:04

Je pensais que j'allais pouvoir facilement trouver une cachette, mais l'efficacité des secours eut le talent de m'étonner. Les soldats avaient déjà cerné l'endroit, m'interdisant toute sortie discrète. Pourquoi des soldats? En même temps, une arme, clairement, s'en était une, venait d'être lâché proche du festival.
Mais ils avaient bien trop rapidement prit les choses en main. Avaient-ils quelque chose à voir avec tout ça? En tout cas, ils ne pouvaient pas être de mêche avec le tueur. Partir sur une camionnette n'avait donc rien de dangereux, à moins que le tueur n'ait un bazooka, vu la finesse dont il avait fait preuve..
M'enfin.. il avait un sniper, non? Avait-il vraiment préféré causer tout ce raffut, plutôt que de tenter sa balle?

-N'importe où loin d'ici fera l'affaire, nous vous suivons messieurs.

Je jetais un regard à la jeune femme qui semblait d'un seul coup un peu moins résistante à ma poigne. Mais je n'allais pas la lâcher avant qu'elle ne monte dans le camion. Qu'elle s'enfuit et ma prime mourrait avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Lun 20 Juin - 18:27

Trois soldats m'avaient amené à un camion qui avait pour but d'emmener les civils. Je devais retrouver Andréa mais son camion à elle était déjà parti. Nulle obligation de se débattre avec les soldats même s'il serait facile de les mettre à terre, même à un contre trois. Je rentrai donc dans le camion, comme tout le monde.

"Où allons-nous ?!" criai-je à un soldat à l'extérieur. Aucune réponse. Soit l'endroit est confidentiel, soit il n'avait aucune idée d'où nous allions. Ou alors tout simplement n'avait-il pas entendu...

Je regardai enfin les personnes présentes à l'arrière du véhicule avec moi. Un couple follement amoureux ou bien tracassé puisqu'ils ne se lâchaient jamais la main et l'asiatique que j'avais renversé tout à l'heure.

"Encore désolé pour tout à l'heure... m'excusai-je à nouveau. On va où à votre avis ?" m’enquis-je auprès de mes camarades de voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mar 21 Juin - 6:52

Aika n'était plus sûre de ce qu'il s'était passé après avoir vu l'explosion. Elle avait un vague souvenir que des hommes l'avait remise sur pieds, mais après ça, c'était la brume.


"Encore désolé pour tout à l'heure... " Ces quelques mots qui lui étaient adressés la fit revenir à la réalité. Elle se rendit compte qu'elle se trouvait dans un camion militaire dans lequel elle n'avait pas souvenir d'être monté et en face d'elle se trouvait le colosse qui l'avait renversé tout à l'heure. Il semblait moins pressé qu'il ne l'était.

"Non... non ce n'est rien." lui répondit-elle tout en détournant le regard. Sa blessure sur l'arcade sourcilière semblait avoir arrêter de saigner, ça n'avait pas l'air bien grave...

Attends quoi ?! Pas grave ?!
Elle avait été témoin d'une explosion atomique qui avait fait exploser toute l'électronique du festival. L'explosion ne l'avait pas touché directement, mais les radiations émises... C'était un risque de cancer évident.

Elle se mise à suer à grosse goute. Ses vêtements en avait été imprégnés non ? Une envie soudaine de jeter ses vêtements lui prit, mais la pudeur l'empêcha de la mettre à exécution.

Elle était conduite par des forces militaires vers... Vers où en fait ?
Un coup d'œil rapide vers la fenêtre ne lui apprit pas grand chose. Elle n'avait pas prêté attention à la direction qu'ils avaient prise, seul le désert s'étendait autour d'eux.

Outre l'armoire à glace, deux jeunes gens étaient présents dans le camion.
L'un était un homme, la vingtaine, cheveux bruns. Une taille qui n'avait rien à envier à celle du colosse. Il semblait plus agacé par la situation qu'effrayé. Il tenait la main d'une femme, long cheveux blond, les traits fins, des jambes qui n'en finissait pas... Pourquoi toutes les personnes dans ce pays sont aussi grandes ?

Elle avait un corps taillé pour la scène, et des traits qui rappelaient quelque chose à Aika...
Mais oui, c'est Lucy Grimwood, la chanteuse vedette du groupe Hydrogen qui jouait sur scène ! Pourquoi était-elle séparée de son groupe ? Et qui était cet homme qui l'accompagnait ?

Quoi qu'il en fut, aucun d'entre eux ne semblait savoir ce qu'il se passait ni la direction qu'ils prenaient ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mar 21 Juin - 10:03

Un soldat rentrait, occulta toutes les fenêtres et reparti tout aussi rapidement qu'il étais venu.
Le moteur s'alluma, et le camion partit.
En supposant qu'il prenait la même direction que les autres, il partait vers le sud, et n'eu pas l'air de vraiment changer de direction pendant au moins une heure.
Ce n'est qu'après cette heure qu'il bifurqua vers la gauche, mais impossible de dire à quel point. Il roula une heure et demi avant de ralentir.
Vous pouvez entendre quelque bribes de voix alors que le camion s’arrête.
"Habilitation.", "Matricule".
Après quelques minutes, une voix dit clairement.
"très bien. Laboratoire B3"
Vous entendez le moteur se r'allumer, et le camion repartir pour s’arrêter dix minutes plus tard.
On vous fait sortir. Vous vous trouvez dans un hangar. Au fond se trouve une porte assez volumineuse vers laquelle des soldats vous dirigent en silence.
Les seuls indicent qui vous indiquent ou vous vous trouver sont écrit au dessus de la porte.
"51 - B3Laboratories"
Vous rentrez dans le laboratoire, un homme chauve, grand, à la peau noire vous aborde. Il est vêtu d'une grande blouse blanche et d'une paire de lunettes allongées. Il vous invite à vous installer à une table et s'y assoit également.


"Bonjour. Lawrence Fence, Biologiste et anthropologue au service de l'US army. Une ... série de test va être effectuée sur chacun de vous, mais, avant ces test, je suis prêt à répondre à vos questions tant que vous êtes habilités à entendre la réponse. Je suis certain que vous en avez un grand nombre. Posez les, je répondrait à tout en même temps."

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mar 21 Juin - 15:46

Une fois entrés dans le camion, Lucy et l'homme s'assirent.
Sur le chemin, les passagers se regardaient, et elle sentit un regard insistant posé sur elle.

L'homme lui tenait toujours la main, et elle commençait à en sentir la moiteur.

"Bon. On va commencer par les bases. Pourquoi est-ce que vous m'avez sauté dessus pendant le concert? Vous saviez ce qui allait arriver? Si c'est le cas, vous feriez mieux d'en parler aux militaires..."


Une fois arrivés, les passagers furent emmenés dans un hangar, avec écrit dessus "51 - B3Laboratories".

La zone 51? C'était si l'on en croyait les théories les plus folles l'endroit où l'armée faisait des recherches sur les extraterrestres et tout ce qui tournait autour...

Que s'était-il passé réellement?

Un docteur de l'armée les accueillit et leur laissa poser des questions. Lucy en avait plein en tête, mais ne savait pas par où commencer. D'autres personnes avaient l'air de savoir, cependant...

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mer 22 Juin - 19:41

Le camion démarrait enfin. Il semblait que les deux autres occupants se connaissaient déjà. Cela ne les mettait aucunement hors liste. Quelle liste? La liste des tueurs à gage. Une asiatique et une armoire à glace qui pourrait tout aussi bien être un tueur entraîné.. Aucun des deux ne me semble moins suspect que l'autre.
Peut-on vraiment avoir l'air aussi effrayé de tout ce qui nous entoure sans avoir quelque chose à se reprocher ou un rôle avec un peu trop d'efforts? Non non, cette asiatique aussi est louche..

Si seulement je pouvait les jeter de la camionnette sans que les militaires ne s'en prennent à moi..

Mon otage... ah non, c'est vrai, la cible de ma cible semble très tentée à l'idée de se dégager de ma poigne, mais fort heureusement elle n'en fait rien. Si elle se montre docile plus longtemps, je pourrai envisager de la laisser respirer un peu, mais j'aimerai que l'on soit en un lieu sécurisé avant cela.


-Si je devais commencer par les bases, je me présenterai. Je m'appelle Brask, Brask Dert. Je ne sais pas ce qui a causé ce raffut, mais on m'a prévenu que vous étiez en danger, alors je fait mon possible pour vous mettre à l'abri... au juste, quel est votre nom?

Je le lui murmure dans l'oreille pour garder cela à l'abri de celles de nos compagnons de voyage. J'aurai aimé qu'elle n'émette pas ses doutes à voix haute, mais une blonde paniquée à bien le droit de délirer un peu non?
En revanche, je suis quelque peu frustré de devoir lui demander son nom. En temps normal, j'aurai constitué tout un dossier sur sa personne, pour être sûr de ne rien louper d'important, mais étant donné les circonstances, je me rappelle tout juste du nom de son groupe, Dioxyde ou un truc comme ça.


Le temps passe et on arrive dans ce qui ressemble à une base militaire. Je ne sais pas pourquoi ils veulent nous emmener dans un laboratoire, mais ça commence grandement à m'inquiéter. Il y a bien des droit humains dans ce pays, non? Ou alors il nous soupçonne d'être porteur d'une épidémie? Je n'ai jamais entendu parler d'arme biologique pouvant faire péter l'électronique..

En entrant dans le labo, je libère la main de ma nouvelle amie. J'aurais peut-être besoin des deux prochainement.


-Monsieur Fence, j'aimerai savoir de quel types de tests il s'agit, de la raison pour lesquels vous comptez nous les faire passer, visiblement sans notre accord et j'aimerai aussi savoir le rapport que ça a avec l'accident du festival. Si par ailleurs vous en saviez plus long sur cet accident, je vous serais reconnaissant de nous le faire savoir. Oh, et si vous pensez mes accréditations insuffisantes, je vous prierai de me laisser passer un coup de téléphone.

Bon, je suis peut-être allé un peu loin. Y a-t-il dans mes contacts un militaires de ce pays, qui soit assez haut gradé pour rabattre le caquet de ce médecin? Ou au moins une relation qui en ait avec une personne de ce calibre? Peut-être, réfléchis vite Brask.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Jeu 23 Juin - 20:20

Les choses étaient de plus en plus confuses. Aika avait pensé naturellement que l'évacuation des militaires avait pour but de neutraliser la panique qui n'aurait pas manqué de secouer le festival puis de mettre les civils en sécurité dans un abri, les dispatcher pour les ramener chez eux... Bref, elle n'avait pas soupçonné un instant qu'ils les emmenaient dans un laboratoire.

Le scientifique en blouse blanche n'avait rien dévoilé. Le manque de transparence de ce qui devait être un représentant de l'état l'inquiétait au plus haut point. N'était-ce pas à eux de nous expliquer la situation pour commencer ? Ils voulaient leur faire subir des test ? Avait-ce un rapport avec les radiations qu'ils avaient subies ? Pourquoi faire autant de mystère dans ce cas.

Non ce laboratoire faisait froid dans le dos, Aika n'avait aucune envie de suivre ce scientifique sans davantage d'explications. Le jeune homme du camion semblait également de cet avis, puisqu'il posa une série de questions des plus pertinentes en terminant par un commentaire sur ses accréditations qui marquait un agacement certain. S'agissait il finalement d'une sorte d'agent chargé de protéger Lucy ? Rien n'était sur.

Aika se contenta d’acquiescer tout en attendant la réponse de ce monsieur Fence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Sam 16 Juil - 14:17

Depuis l'incident, je n'avait qu'une seule chose en tête : Andréa. Je ne fis que penser à elle pendant tout le voyage en camion.
Une fois arrivé à destination, un scientifique nous approcha et nous demanda si nous avions des questions. Évidemment qu'on a des questions couillon !

Mes compagnons de voyage, si je peux les appeler comme ça, avait posé leur question et cet homme avait parlé de ses accréditations à recevoir une réponse de manière assez hautaine...

Je posais donc mes questions d'une traite au biologiste :
"Où est ma fille Andréa Rodriguez ? Où sommes-nous ? Pourquoi nous ? Que s'est-il passé au festival ? Que fait l'armée en ce lieu ?" et avant de le laisser répondre, j'ajoutai "Et si vous pensez que mes accréditations sont insuffisantes, laissez moi vous parler avec mes poings."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mar 19 Juil - 12:38

Le scientifique gardait son calme à mesure que les questions se posaient. Le seul mouvement fut celui de trois soldats, armés, qui vinrent se positionner autour de marco, prêts à le maîtriser si jamais il s'approchais de l'homme aux lunettes.


"De nombreuses questions vous taraudent, et je ne serait-pas en mesure de répondre à tout pour l'instant.
Répondons d’abord aux questions simples, sottes peut-être ?"

Fence se tourna vers marco, gardant un calme professionnel.
"Ou sommes-nous ? dans une base militaire américaine, appelée 'Air Force's Nellis Range Complex', connue par les complotismes et les ufologue décalés comme la zone 51. Que fait l'armée en ce lieu ? Son travail, c'est ce qu'elle a à faire dans une base militaire. Pourquoi vous ? Parce que vous êtes rentré dans le camion suite aux actions de sécurisation effectuées par l'US Army pendant le festival après l'accident constaté. Nous y reviendront plus tard. Vous avez ensuite été associés au laboratoires B3, au sein duquel vous allez recevoir une série de test sans danger mais nécessaire pour des raison de sécurité. La question de votre fille étant plus complexe, je vous répondrait plus tard. D'autant plus que je n'ai pas la réponse pour l'instant. Une chose est certaine : si elle est ici, elle est dans un autre laboratoire. "

Il pivota vers Brask, dans le but de lui répondre, mais fut interrompu par l'entrée d'une assez jeune femme à la peau pale et aux long cheveux lisses et noirs, habillée d'un tailleur strict. Ses chaussures à talons créant un bruit régulier alors qu'elle s'approchait de la table. Elle tendit un dossier au scientifique, et lui chuchota quelques mots à l’oreille. Il se fendit d'un merci, et lui demanda de revenir avec des information quand à la position d'Andrea Rodriguez. La femme reparti aussi vite qu'elle était arrivée.

"Venons-en aux questions plus sensibles, celles dont vous n'aurez pas, ou que partiellement la réponse. Quels types de test ? Des analyse de sang, de souffle, et d'urine, vérification des empruntes digitales, quelques questions auxquels on vous demandera de répondre avec sincérité. Rien de dangereux. En revanche, cela sera avec ou sans votre accord, vous n'avez pas le choix. Je n'ai pas encore le droit de vous communiquer le rapport que ces tests ont avec l'accident du festival, de même qu'il m'est impossible de vous en décrire la nature exacte pour l'instant. Sachez seulement qu'il s'agit d'un accident. "

L'homme pris ensuite le temps de consulter les dossier qu'il avait reçu quelques minutes plus tôt. Son regard s’arrêta sur dert à nouveau.
"Désolé, monsieur, ne croyez pas que vous pouvez échapper à la défense et sécurité américaine, si vous êtes ici sans avoir de soldats aux fesses, c'est parce que vous nous êtes plus utile que vous ne le pensez. Dans tous las cas, nous savons le pouvoir que vous pourriez tirer à partir d'un simple coup de téléphone, vous et moi avons des contacts en communs, qui pourraient causer de gros soucis si jamais ils étaient mis au courant de la situation actuelle."
Dit-il en adressant un demi sourire à brask.

Il vous indiquait ensuite une porte sur le coté, et vous parla à nouveaux.
"Et bien, maintenant, je vais vous demander de suivre les soldats afin d'effectuer les quelques tests nécessaires. Nous nous retrouverons dans une demi heure, une heure au maximum. Si des questions arrivent à nouveaux, les scientifiques présents dans les salles de test sont capables autant que moi d'y répondre."

Il regarda Marco et ajouta.
"Je vous prierai de ne pas faire d'histoire, cela faciliterai les choses. Nous vous communiquerons les informations disponibles à propos de votre fille dès que nous les aurons."

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mer 20 Juil - 14:30

L'homme lui répondait en lui murmurant dans l'oreille. Il n'avait de toute évidence pas envie que tout le monde sache ce qu'il allait lui dire. Il lui révéla son nom, et qu'il ne savait pas ce qui avait causé tout cela.

Ce qui suivit fut assez déboussolant. Il avait été prévenu qu'elle était en danger? Mais...elle n'était pas la seule dans ce cas. Pourquoi elle en particulier?

Sa question fut encore plus surprenante. Lucy avait perdu l'habitude qu'on lui demande son nom. Partout où elle allait, il était déjà connu, et elle aimait beaucoup ces petits moments où elle pouvait choisir de le donner.

"Lucy. Lucy Grimwood. Pourquoi moi en particulier? Je n'étais pas plus en danger que n'importe qui à ce festival..."

Lui dit elle sur un ton plus calme.

---------------------------------------------------------------

Brask fut le premier à parler. Il posait des questions pertinentes, et affirmait avoir des accréditations suffisantes en passant quelques coups de téléphone. Qui était-il?

Lorsqu'elle vit ses propos accompagnés de ses deux mains, elle se rendit compte que la sienne était libre. Pas trop tôt...


Un homme grand aux cheveux noirs s'avança ensuite, posant à son tour des questions. Il semblait très agité.
Il cherchait sa fille.

Il finit son intervention en montrant ses poings à Fence. Il était très musclé, et ce qui attira l'oeil de Lucy, ce fut le tatouage de Maître Yoda qu'il avait sur la main gauche.

Cela aurait pu détendre l'ambiance si seulement des soldats ne s'étaient pas approchés pour l'encadrer.

Fence répondit ensuite aux différentes questions. "Sottes"???

Ils étaient donc bien dans la zone 51. Et les autres participants du festival devaient être dispersés à travers le festival. Mikael et Anna devaient y être...

Si les tests étaient vraiment aussi simples qu'il le disait, rien d'inquiétant ne serait à prévoir. Cependant, les gens peuvent mentir. Surtout les militaires et leur lubie du secret...

Ce qui s'était passé au festival était...un "accident"??? Avaient-ils testé une nouvelle arme dans le désert sans calculer l'impact qu'elle aurait? Qu'avaient-ils fait?...

Fence refusa le coup de fil à Brask. Toujours par volonté de confidentialité...

Il finit par inviter les victimes à suivre les soldats vers les salles de test. N'ayant pas vraiment le choix, Lucy s'apprêta à les suivre...

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Jeu 8 Sep - 23:59

Je n'aimai pas ce type. Il m'avait qualifier mes questions de "sottes" alors qu'elle ne l'étaient pas. Nous avions le droit de savoir où nous étions et pourquoi.
Quoi qu'il en soit, j'allais me soumettre aux tests demandés sans faire d'histoires. Effectivement, cela ne ferait que compliquer les choses : ces gars, les militaires, ils savaient se battre et maîtriser n'importe qui. Pas la peine de se rebeller... En revanche, si je me retrouve nez à nez avec ce scientifique hautain, je lui montrerais les bonnes manières.

Je répondis donc au scientifique avec un sourire forcé et moqueur :
"Merci pour toutes ces précisions Monsieur, je ne ferai pas d'histoires."
M'adressant désormais aux soldats :
"En avant Messieurs ! C'est par où ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mer 14 Sep - 19:56

A la question de Lucy, je me suis contenté de hausser les épaules. Je ne savais pas grand chose, pas suffisamment pour qu'elle soit contente, donc autant prétendre ne rien savoir. De plus, ce n'est pas le genre de choses que j'aime à discuter dans une camionnette de l'armée américaine.

***

Je passe une main lasse dans mes cheveux. Ainsi, le médecin sait déjà quie je suis. Au moins, sait aussi que je ne suis pas un simple tueur sans vergogne, mais un professionnel qui sert à des gens importants. Pas la personne qu'il pourrait se permettre de faire disparaître sans attirer le mécontentement de plusieurs autres. Personnes qui avaient déjà engagé un tueur à gage, sinon plus.

-J’imagine que je devrais faire avec. Puisque vous savez qui je suis, j’espère que vous me traiterez bien. Cette jeune femme aussi d’ailleurs. Si vous pouvez me garantir qu’il ne nous sera fait aucune injection et que nous aurons droit à un minimum de confort, alors je me soumettrai à tout vos tests sans rechigner. C’est une offre rare, vous devriez sauter sur l’occasion.

Je me permets un ton plaisantin. Le docteur n’a pas l’air d’un type méchant et ses demandes n’ont rien de bien dangereuses, pour l’instant. Et puis, il a une jolie secrétaire. Si je me le met dans ma poche, j’aurais sans doute l’occasion de la revoir plus souvent. Ça sert toujours d’avoir une amante.. je veux dire une amie dans l’armée. Dès fois que l’on soit du genre un peu contrarié avec les lois.
De toute façon, je n’ai visiblement de vrais moyens de négocier..

Mon voisin musclé ne semble en revanche pas tout a fait rassurant. S’il se montre docile, j’ai de nombreux frissons qui me laisse penser qu’il n’est pas tout à fait loin de mettre une baffe à une personne aléatoire.
Lucy, elle, m’a tout d’un coup l’air d’une gentille fille. Le genre à ne pas faire d’histoires. Les groupes ne sont-ils plus aussi dépravés et rebelles que dans le bon vieux temps ?


Je me laisse gentiment guidé vers la porte indiqué et les tests qui nous attendent. Puis je me rappelle que j’ai oublié d’étudier le comportement de quelqu’un.
Cette asiatique sait vraiment se faire toute petite.. si je n’avais pas peur qu’elle me surpasse, j’en aurais sûrement fait mon apprentie. Au fait, est-ce politiquement correct de coucher avec son apprentie ? Non, je ne dis pas qu’elle soit particulièrement attirante, mais on dit beaucoup de choses  sur les filles timides.
Ça pourrait être l’occasion de vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Ven 16 Sep - 12:23

Ce scientifique parlait pour ne rien dire. Les questions qu'il avait reçu ne recevait que des réponses vagues ou inexistantes, il se contentait de nous regarder avec son air supérieur.

Des questions sottes ? Ils se trouvaient dans une base militaire tenu secrète de la population depuis des dizaines d'année. Évidemment, c'était idiot de s'interroger...

D'après ce qu'il racontait, aucun des test ne devrait présenter de dangers, mais la manière vague et désinvolte qu'il avait de les décrire n'avait pas le don pour rassurer Aika.

La remarque du jeune homme ne lui avait pas permis de se soustraire à ces tests, leur liberté dans cette situation semblait de toute façon complètement inexistante. Fence n'avait pas plus de réponse quant à la fille de l'armoire à glace. Bref, rien n'empêcherai l'armée d'effectuer leurs maudits tests.

Aika se joignait donc au groupe silencieusement puisqu’aucun choix ne semblait leur être offert. Elle sentit un regard se poser sur elle, le garde du corps de Lucy semblait la dévisagé. Elle détourna le regard.

Aika n'avait pas rêvé. Elle l'avait vu observer attentivement chaque personne dans la salle. Il avait étudié attentivement la secrétaire qui était entrée en coup de vent dans la salle et semblait se méfier particulièrement de l'homme qui recherchait sa fille.

Était-ce parce qu'il était chargé de protéger Lucy et qu'il recherchait toutes les potentielles menaces ?
Ce n'est pas comme si je représentais un danger quelconque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Dim 2 Oct - 12:39

Fence ne dit pas un mot de plus, et chacun est poussé dans une salle différente. Pour chacun, la salle ressemble à première vue à un cabinet médical, en plus moderne. De quoi faire des prises de sang, des machines pour tester diverses choses, des fioles, des médicaments, …
Chacun se retrouve face à une personne en blouse blanche assise sur une chaise près d’un ordinateur.

Aika :
 

Lucy :
 

Marco :
 

Brask :
 

Les soldats vous accompagnant se retirent un à un, et vous vous retrouvez seuls dans cette salle. Vous pouvez observer au moins 3 caméras. Un vidéoprojecteur projette une carte du monde sur un ecran.
Je vous laisse le temps de réagir entre vous.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mar 18 Oct - 20:55

Lucy était seule dans la salle avant de se faire rejoindre par les autres. Enfin, seule, pas vraiment, puisqu'il y avait les gardes. Ils se firent d'ailleurs la malle une fois que les autres furent arrivés. Le vidéoprojecteur dans la salle se mit à diffuser une carte du monde. Pourquoi? Et pourquoi cela nécessitait-il qu'ils soient seuls dans la pièce?

"Une carte du monde... c'est pour savoir où on veut rentrer? Parce qu'à choisir, je préfèrerais que ce soit chez moi..." dit Lucy sur un ton mélangeant cocasserie et crainte.

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Ven 4 Nov - 21:23

Que s'était-il passé ? Cet homme lui avait proposer de mourir ?

Est-ce que je suis en train de rêver ? Est-ce que tout ceci a vraiment un sens ?

Tout se passait plutôt bien jusqu'à ce que le jeune homme commence à poser des questions sur des météorites.  Quelle était le rapport ? Était-ce une question pour détendre l'atmosphère ? Est-ce que cet homme était passionné d’astronomie ?

Et puis il était venu lui faire une prise de sang, comme s'il y avait une quelconque logique.

Son sourire qui s'était transformé en un regard affolé... Ce sérieux avec lequel il lui avait proposé de mourir...
Non, décidément, tout ceci n'avait aucun sens.

Que choisissez-vous ? Je vous tue sans douleur ? Ou vous prenez ce sérum, avec une chance de souffrir à vie, voire de mourir...
Qu'est-ce qu'elle était censée répondre à une question pareille ?

Est-ce que c'était un de ces sketch de télé-réalité idiots ? Où était la caméra ?

Mais ce n'était rien de tout cela. L'incident au festival,  la zone 51, les questions du scientifique, les examens. Toute cette maudite journée. TOUT était réel.

Bien qu'elle soit assise, elle sentit ses jambes se transformer en liquide. Elle tenta de prononcer quelque chose. Sa voix défaillit.

"Je ... Je ne veux pas mourir..."

Ce n'était aucunement une bonne réponse. Le scientifique la piqua sans un mot de plus.

Elle se demanda si, malgré ce qu'elle avait dit, il lui avait injecté la dose létale. Tu aurais dû lui dire... Tu aurais dû le convaincre !  Tu aurais dû lui dire que tu voulais vivre, Aika !  Evidemment, si elle représentait un danger, ce n'était pas un simple "Je ne veux pas mourir " qui la sauverait.

Son cœur s'accéléra.  Elle s'attendait à perdre conscience d'une minute à l'autre. Finir tuée dans un laboratoire souterrain sans avoir aucune idée de ce qu'il se passait. Elle n'aurait jamais dû quitter sa chambre... C'est la fin, n'est-ce pas ?

Mais rien ne se passa. Rien hormis la vague de sueur et sa respiration affolée. Le scientifique la reconduisit avec délicatesse dans une salle où elle fut réunie avec le reste du groupe.

Hormis eux, personne. Les militaires avaient déserté la pièce. Aika ne pouvait pas tenir debout une minute de plus. Elle ne fit ni attention à la carte du monde ni aux remarques de Lucy Grimwood. Elle se retrouva agenouillée sur le sol, comme pour reprendre sa respiration après une course éreintante.

Sotte. Idiote. Montre un peu de force ! Tu es en vie non ? Profite-en ! Relève la tête ! Relève toi !


Mais rien n'y faisait, ses jambes n'obéissaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Lun 7 Nov - 20:56

Ils ont finit par m'amener dans une salle munis d'un simple vidéoprojecteur où j'ai pu retrouver mes compagnons d'infortune et la cible de ma protection. Il semble que tout le monde ait subit le même entretiens, à en voir les mines inquiètes, surtout l'asiatique qui semble vouloir disparaître dans un coin du mur.. Dire que je l'ai cru menaçante l'espace d'un instant.. A moins qu'elle ne soit une actrice particulièrement zélé, je pense pouvoir l'étiqueter "insignifiante". Nous verrons bien par la suite. Lucy laisse échapper une idée stupide. Peut-être a-t-elle le besoin de parler, même si elle sait que ça manque de pertinence. Le stress fait faire des choses étranges.

Je pose une main calme sur son épaule.


-Vous ont-ils fait une injection?

Ma question est surtout pour elle, mais je suis aussi curieux de ce qu'il en est pour les autres.

-J'y ai eu droit et je dois dire que ça ne me plait pas. Je n'ai jamais apprécié les piqûre. Ma mère disait toujours : "Si tu fais une bêtise je t’emmène te faire piquer". Elle disait la même chose au chien d'ailleurs.. Cette blague marche sans doute mieux en français.

Je lui offre un grand sourire en espérant avoir un peu détendu l'atmosphère. On ne peut pas vraiment faire grand chose d'autres en attendant. Pourtant, j'observe les alentours avec attention, à la recherche d'une fenêtre ou d'un objet pouvant faire office d'arme.
Par ailleurs.. ils ne m'ont pas pris mon téléphone, les communications sont elles possible? Si loin dans le désert j'en doute, mais admettons qu'un fournisseur d'accès fut particulièrement zélé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Jeu 10 Nov - 14:59

Je devais arrêter de me soucier d'Andréa... Si j'avais été récupéré par l'armée, elle avait dû l'être aussi. Il fallait que je continue de la chercher, évidemment, mais sans y penser tout le temps. Cela me ralentirait dans mes recherches. De toute manière, à ce moment là, il n'y avait rien que je puisse faire. J'étais bloqué dans cette salle, avec les autres personnes du camion, devant cette carte du monde.

C'est à ce moment que le français a dit qu'il avait reçu une injection. Je répondit depuis le fond de la salle, dans laquelle je venais d'arriver :
"A vous aussi ils vous ont injecté leur merde ? Je sais pas à quoi ça sert, mais ça semblait obligatoire."

Je regardai ensuite la grande carte projetée.

"Ça veut dire quoi ça ? Ils veulent nous montrer quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Mer 11 Jan - 1:25

Le silence n'est brisé que par le bourdonnement continu du vidéo projecteur.
Evidemment, le téléphone de brask ne capte aucun réseau, si un opérateur à un jour essayé de faire passer son réseau ici, tout est brouillé.

Quelques secondes passent avant que vous entendiez des bruits de talons cogner contre le sol venir rapidement de derrière l'écran ou étais projeté la carte. Une femme qui semblait jeune, moins de la trentaine apparu.
Elle avais de long cheveux blonds ondulés, et contrairement à toutes les personnes qui ne portaient pas une arme que vous avez croisés, elle n’était pas habillée d'une blouse mais d'un simple tailleur assez strict.
Elle portait sous le bras un ordinateur portable ainsi qu'un nombre assez conséquent de dossiers, qu'elle essayait de retenir de façon assez maladroite.
A peine fut elle arrivée, qu'elle déposa tout sur la table rapidement, et couru se mettre à genoux à côté d'Aika.

"Ces soldats sont vraiment des rustres de vous laisser dans cet état ! Ca va aller ne vous inquiétez pas !"
Elle déplaça une chaise, et força doucement la jeune femme asiatique à s'y assoir.
"Ne bougez pas ! Je reviens !"

Elle partit en courant et revint très rapidement avec plusieurs verres et une bouteille d'eau et posa le tout sur la table.

"Au début c'était juste pour elle, mais je me suis dit que ça ferrai du bien à tout le monde ! Servez-vous !" dit-elle servant un verre à Aïka et donnant la bouteille aux autres.
Elle sorti une boite de cachets de sa poche et en fit tomber deux dans le verre qu'elle adressait à la jeune femme asiatique.
"Ce ne sont que des vitamines, mais cela vous aidera à aller mieux, j’espère... "
Elle laissait le verre devant Aïka, mais ne l’obligeait pas à boire.


Elle soupira et alla se placer devant le vidéoprojecteur. Elle brancha son ordinateur, et éparpilla les dossiers.
"Un, deux, trois, quatre, très bien, au complet, vous avez tous survécu ! c'est heureux ! Ah euh, excusez-moi je ne me suis pas présentée. Je m'appelle Lemon. Oui… Je n’ai pas le meilleur prénom au monde… Je suis infirmière pour l'armée américaine. Je suis née en France d'un père américain et d'une mère allemande. J'ai passé la moitié de ma vie en France... Et je vais m'arrêter ici, je m’éparpille pardon ! Nous aurons tout le loisir de nous présenter plus tard ! Je suis certaine que vous préférez comprendre la situation dans laquelle vous êtes !
Chacun de vous a reçu l'injection de ce que je vois dans mes dossiers... C'est probablement mieux. Je comprends l'état de cette jeune fille, vu la dose qui vous a été injecté... j'espère que ça ira ! Vous avez été très forte pour y survivre ! Enfin... oubliez ce n'est pas important... Vous êtes vivante, c’est l’important !
Je ne sais pas vraiment par où commencer. C'est la première fois que j'explique la situation à des patients...  Excusez si c'est un peu brouillon donc. Premièrement, je serai votre accompagnatrice et votre contact pendant votre séjour à la base... Vous allez y rester quelques jours pour s'assurer que tout va bien. Je ne sais pas encore quel seront là suite des événements..."


Elle soupira un peu et fouilla dans certains de ses dossiers. Elle jouais machinalement avec un collier dont le pendentif représentait un cerf d'une main alors que l'autre parcourait les feuilles.

"Bien commençons. Il va y avoir beaucoup d'informations... Accrochez-vous !"

Elle cliqua sur un stylo en pointant le vidéo projecteur et des points et mots apparurent sur la carte.
"Je ne sais pas si les noms qui sont sur cette carte vous sont familiers. Certains sans doute... d'autre peut être moins...

Spoiler:
 

Pour Aïka et ses connaissances globales, une bonne partie des noms étaient connus, et certains ne devaient pas forcément lui rappeler de bons souvenirs... Pour les autres, cela dépendait de leur connaissances. Peut être seul les plus habituel n'étaient connus.

Lemon vous laissa quelques temps afin de vous imprégner de la carte.
"Voici la carte des plus gros fléaux qui sont arrivés au monde. Et presque tout ça à moins de 100 ans et a été créé par l'homme moderne...
Cela peut vous sembler fou. Mais beaucoup de choses sont liées.  Vous allez voir, on croirait à un film catastrophe... Mais les chiffres furent vérifiés de nombreuses fois..."


Elle cliqua à nouveau sur son stylo et un graphique apparu.  

Spoiler:
 

"Bon, et bien, à quoi ça correspond… Il vous est probablement familier... Sauf si vous ne lisez pas le journal ni ne regardez les infos, ni même trainer sur internet..."
Elle fit un rire gêné, espérant ne pas trop vous ennuyer par son habitude à divaguer.

"Bref, celui-ci est donc l'augmentation de la population mondiale. Il est à comparer au reste de graphiques...

Un nouveau click faisant apparaitre un autre graphique sous le premier.

Spoiler:
 

Ce graphique correspond au nombre de catastrophe naturelle qui arrivent chaque années. Il a les mêmes proportions que l'augmentation humaine. Bon, on n’est pas sûr que ça soit lié pour celui la… Mais c’est fort probable… J’y reviens après.


Elle click à nouveau, et deux graphiques remplacent le graphique vert
Spoiler:
 

"Ceux-là sont plus inquiétants…  Ce sont presque les mêmes. Les valeurs du rouge sont inférieures à celles du noir, mais elles sont proportionnelles, et augmentent plus vite que la population mondiale...
Le noir correspond au nombre de meurtre à travers le monde, et le rouge au nombre de cas de cannibalisme. Les deux augmentent, c'est normal, il y a de plus en plus d'humains, en revanche elle augmente deux fois plus vite, c'est donc qu'il y a une autre cause à ces actions...  "


Elle appuie sur son stylo et reviens la carte.


"Et c'est là que la carte interviens... En fait, nos études… Enfin, les études du département liés à ces trucs compliqués. Moi je ne comprends pas vraiment leur équations… Enfin, bref, les études ! Elles ont pu prouver que les catastrophes, meurtres, cannibalisme, étaient toutes liées à une molécule précise que l'on n’a découvert qu'il y a très peu de temps, et qui est contenue en grande partie dans les débris météoriques... D'où la question que vous avez dû recevoir par rapport à un contact vis à vis d'un site météorique...  

Honnêtement, ce n'est pas une certitude pour les catastrophe, en revanche les autres sujets sont confirmés. On a une théorie, qui lierai tout. Je vous l’explique après… Dans tous les cas, traîner près d'une météorite trop longtemps atteint le cerveau, et rends fou, violent... Bref... Cela pourra s’arrêter là, mais il faut savoir que cette molécule a une durée de vie très grande… Conneries de trucs nucléaires !

Parce qu’enfin, une infime partie de cette molécule est créée lors d'une réaction nucléaire... Tellement infime qu’inoffensive malgré la multitude de réaction qu'on a dans une centrale... Tant qu'on ne l'exploite pas trop longtemps...
Mais les réactions sont beaucoup plus puissantes et beaucoup plus concentrées lors d'une explosion... Une explosion ne suffit pas à créer ce phénomène de violence incontrôlable...

En revanche, quid d'une multitude d'explosions apportant à chaque fois un peu plus de matière ? Comme on a pu l'expérimenter en Algérie ou en Polynésie avec les test nucléaire français ? En Sibérie avec les test russes ? Dans le Nevada ou à nouveau dans les atolls polynésiens avec les tests américains ?
Quid d'explosions violentes qui viennent rajouter de la matière à une centrale qui en produit déjà depuis plusieurs années ? Comme à Fukushima, ou à Tchernobyl ? La zone 51 dans laquelle nous sommes étudiés en effet depuis le début les phénomènes extraterrestres, ceux de cette molécule venant des météorites en majorité. Ainsi nous sommes à côté du cratère de Sedan, et nous avons un contact avec les résidus des tests américains au Nevada.

Enfin, la théorie, par rapport aux catastrophes. Certains scientifiques de la zone pensent que la planète est… consciente... Et que les dégâts que l’homme fait à la nature lui… déplaisent en quelque sorte. Bref, que la molécule est porteuse d’une maladie créée par la Terre pour se… purger. C’est pour cette raison que la Terre serait en train de créer de plus en plus de catastrophe pour combattre son virus : l’homme."


Elle s’arrêta pour reprendre sa respiration consciente qu'elle avait peut-être trop parlé d'un coup. Cette présentation la stressait plus qu'elle ne voulait vraiment l'avouer...

"Bref. Euh, Voilà... Je dois pouvoir répondre à certaines de vos questions... Je crois... Ça dépendra de leur difficulté... Je... Merde oui !

elle farfouille rapidement dans ses dossiers, avant de s'adresser à Marco.
"Oui, euh, on m'as chargé de vous dire que votre fille était en sécurité, et qu'elle n'as pour l'instant aucune séquelles du sérum. On lui en a donné que très peu. Il semblerai qu'elle ait la même condition physique que vous ! "

Elle fit un sourire à Marco, avant de vous regarder, pensive. Elle jouait avec son collier, comme pour évacuer son stress.

"Ah mais du coup je savais que j'avais encore oubliée quelque chose encore. Ce qu'on vous a injecté est un sérum sensé inhiber les accès de violence due à la molécule... En revanche, vous risquez de vous sentir moins agressif qu'avant, vu que ce produit joue sur les parties du cerveau qui contrôlent l’agressivité et la violence... Cela ne devrait pas se faire sentir si vous êtes d'un naturel calme, mais cela risque de vous faire un peu bizarre si vous aviez tendance à vous énerver rapidement. Désolée, j'aurai dû commencer par ça... Enfin, voilà. Je peux répondre à vos questions, mais restez calme s’il vous plait ! Je suis loin d’être certaine de pouvoir répondre à tout..."

Elle s'assit sur une chaise, croisa les jambes, et attendit vos réactions, ses doigts glissant sur son pendentif alors qu’elle vous regardait avec un sourire.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Jeu 12 Jan - 22:02

La chinoise s'agenouilla par terre. Etait-elle en train de prier?
Lucy ne connaissait pas trop les coutumes de ces gens là... Dans le doute, elle décida de ne pas la déranger.

En réponse à sa question, Lucy reçut une main sur l'épaule de la part de Brask. Essayait-il de la rassurer? Elle était certes un peu bouleversée par tout ce qui venait de se passer...

Il demanda si elle aussi avait subi une injection, ce à quoi l'homme barbu au tatouage de Yoda donna une réponse tirant vers l'affirmatif. Brask faisait pendant ce temps une référence en Français que Lucy ne comprenait pas du tout. Elle ne parlait que des rudiments de français qu'elle avait appris durant la récente tournée en Europe d'Hydrogen.

Lucy acquiesca à la question de Brask.

Un silence s'installa ensuite durant lequel Brask sortit son téléphone pour probablement vérifier si il y avait du réseau.

Ensuite, pas un bruit(tractopelle: sauf si un PJ veut dire un truc, auquel cas j'éditerai), jusqu'à ce qu'on entende des bruits de sabots se rapprocher. C'était une jeune femme blonde et n'était pas comme les autres vêtue d'une blouse.

Elle semblait s'affairer à s'occuper de l'asiatique, qui n'était apparemment pas en train de prier...

Elle proposa la bouteille qu'elle avait ramenée aux autres. Lucy proposa un verre aux autres avant de se servir. Toute cette agitation lui avait donné soif.

"Merci" dit-elle sur un ton sympathique. Cette femme avait l'air plutôt bien aimable.

Elle leur expliqua en détail la situation, en prenant soin de se présenter.

L'injection qui leur a été faite aurait apparemment pu leur être fatale... Lucy se mit à penser à Mikael et Anna... Ils devaient avoir été pris en charge de la même manière. Et si ça s'était mal passé pour eux?

Lemon allait être leur accompagnatrice et contact pendant leur "séjour" à la base. Cela voulait-il dire qu'ils allaient rester un moment? Lemon répondit rapidement à cette interrogation.

Elle leur expliqua ensuite ce qu'ils voulaient savoir depuis le début de cette histoire, à savoir, "que se passait-il, à la fin?"

Lucy écouta attentivement ses explications. Elle se demandait ce qu'un graphe des meurtres et du cannibalisme avait à voir avec l'explosion qui avait eu lieu récemment...

La suite ne lui plut pas du tout. On aurait en effet dit que ça sortait tout droit d'un film.

Une molécule provoquait des comportements violents chez les gens, et l'injection qui venait d'être faite inhibait cet effet.

Lemon demanda finalement au groupe si ils avaient des questions.

Sans prendre le temps de réfléchir plus, Lucy demanda:

"Y a t-il un moyen de savoir où est mon frère et sa petite amie, et si ils sont en bonne santé? Je suppose qu'ils ont été pris en charge non loin d'ici, et sûrement quelqu'un ici doit avoir la liste des personnes recensées..."

Elle voulait aussi demander pourquoi l'Etat n'avait pas fait injecter le sérum à toute la population, avant de se rappeller que ce dernier pouvait être mortel...

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Jeu 12 Jan - 23:30

Elle faisait une scène encore. Il fallait qu'on s'occupe d'elle comme une enfant... Qu'est-ce que ces personnes pouvaient bien penser d'elle ?  

Si on omettait l'horrible goût de la double dose de vitamine que lui donnait la scientifique, on pouvait dire que la condition d'Aïka s'améliorait. Un peu...

L'exposé de Lemon était particulièrement long, et semblait aussi complètement invraisemblable. Leur théorie ne se basait que sur la superposition de deux - trois graphiques ? Ça justifiait une dose potentiellement létale d'un produit expérimental ayant des effets secondaires permanents ?

La carte qu'elle présentait marquait tout les sites où des tests nucléaires avait été effectués, ainsi que les incidents majeurs du nucléaire civil. Aika se demanda pourquoi elle n'avait pas noté Hiroshima et Nagasaki. Sans doute y avait-il déjà suffisamment d'indication avec Fukushima pour que tout le monde comprenne que les radiations et le Japon avaient une relation très étroite.

Si on croyait en sa théorie, et en prenant en compte le nombre de radiation qu'avait reçu les japonais sur la tête, le peuple devrait déjà être en train de se s'entre dévorer...
Bon, c'est vrai qu'il y avait un sacré nombre de trucs bizarres au Japon... Mais ils restaient un peuple civilisé !

A y bien réfléchir, elle n'en savait pas grand chose. La seule chose qu'elle voyait depuis sa chambre était ce que internet voulait bien lui montrer. Est-ce qu'il y avait eu une recrudescence de crimes durant les années qui précédaient ? Elle n'en savait rien.

Cependant, après toute cette démonstration, il était clair que Lemon ne leur avait pas expliqué quelque chose d'important...

Aika s'exprima timidement.
"Excusez-moi... Que s'est-il passé au festival ? Il y a eu cette explosion..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Ven 13 Jan - 12:02

J’accueilli la nouvelle venue d'un regard neuf. Maladroite mais appétissante, mais aussi agaçante à retarder ainsi l'explication de sa présence par ces nombreuses intentions inutiles. Je refusais d'un geste le verre que me proposait ma protégée, m'excusant avec un sourire. Je ne bois que ce que j’ai moi même emporter en mission. Déjà que j’ai accepté une injection.

Au vu des circonstances actuelles, s’agit-il encore de ma protégée. Après le remue-ménage qui a secoué le festival, mon contrat n'est peut-être plus d'actualité. Tant que mon téléphone refuse de marcher, je n’ai pas les moyens de mon assurer. Fichue base militaire secrète.

J’écoute donc l'exposé sans faire la moindre remarque, assimilant les informations avec surprise toutefois. Les humains sont de plus en plus nombreux, c'est un fait. Le nombre de meurtres n'est pas une surprise non plus, puisque les conflits augmentent tout autant et que la guerre se fait de plus en plus rare.. il faut bien trouver des moyens de résoudre ces conflits.
En revanche, qu'est-ce que le cannibalisme vient foutre là! Des hommes qui mangent des hommes? Les chiffres ne sont pas si minimes que ça de plus. Faut-il vraiment croire que les activités nucléaires ont un quelconque rapport avec tout ça? Sans aller jusqu'à parler des météorites.. y en a-t-il seulement autant que ça sur Terre de toute façon? Dans les films catastrophes, les météorites sont sources de frayeurs, hors là il semblerait qu'il y en ai déjà un grand nombre sur Terre sans que cela n'ait choqué personne.

Qu'importe, j’ai été vacciné, il n'y a donc pas de raison qu'on me garde plus longtemps.


-Combien de temps encore allez-vous nous garder ici? Et si vous pouviez nous expliciter les raison de ce confinement, je vous en serais fort reconnaissant.

Bon, si vraiment il me faut rester ici, je pourrai peut-être essayer de faire connaissance avec cette native de mon beau pays. M’enfin, les conditions ne sont pas excellentes pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   Sam 28 Jan - 17:43

J'avais compris que ça ne servirait à rien de causer des problèmes. Je me devais de coopérer, ces gens sont là pour notre bien. Bientôt une jeune femme approcha, nous proposant d'abord de l'eau puis elle commença à nous expliquer la raison de l'injection que nous avions reçue. J'écoutai en silence, adossé au mur. Je la laissai finir avant de m'interroger.

Cette histoire de molécule changeant le comportement de l'homme pour le détruire et permettre à la Terre de se purger... C'était complètement fou ! Avaient-ils fait des tests sur des souris au moins pour être sûr de ce qu'ils avançaient ? Est-ce qu'ils l'avaient identifié, isolé ?

"Dites, on peut en savoir plus sur la molécule ? Elle a été isolé ? Comment s'appelle-t-elle ? Quelle est sa structure ? Vous le savez ?" lançai-je depuis le fond de la salle.

Si elle répondait, on en apprendrait davantage et on trouverait peut-être un intérêt à rester ici. De toute manière, on avait pas trop le choix, on était bloqué dans cette Zone 51.
Si elle ne répondait pas, soit il s'agissait d'information confidentielles, soit on avait encore affaire à un pignouf et ça commençait à être énervant que personne ne puisse nous répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le festival de Clearbones   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le festival de Clearbones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival "Art et Déchirure" Rouen
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» 5e Festival "Les Sauterelles Vertes"
» Chansons Horus au Festival Belge de la Chanson Estudiantine
» Festival du Livre Normand. Trévières (14).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auberge du Petit Poney Pendu :: Contemporain :: Aventures-
Sauter vers: