Auberge du Petit Poney Pendu

Forum de jdr basé sur D&D pour un peu de détente entre potes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 25 Fév - 0:36

Kylaarad ne voulait pas faire souffrir Myria plus que ce qu'elle n'avait déjà souffert. Il élabora un fin stratagème :

"Le mieux, ce serai qu'on s'en aille tous les deux. J'avais une technique bien particulière pour l'avoir vivante. Je l’amènerai demain à mon patron. Elle me suivra de son plein gré. J'étais justement venu ce soir lui voler sa bourse pour qu'elle s'intéresse à moi demain. Où est votre base ? Que je puisse venir vous rejoindre pour vous donner ce que je vous doit ?"

Il n'allait bien sûr pas y aller ! Quoique... Rejoindre une bande d'assassins, voleurs, brigands pourrait être excitant ! Et il serait en sécurité avec eux !

"Je ne sais pas trop si je vous rejoindrai ou pas. Tu es impressionnante, pour sûr ! Rejoindre ta bande pourrait être intéressant ! Mais je peux très bien me défendre tout seul dans ce monde et vivre en liberté..."

C'était la première fois que Kylaarad ne mentait pas à Eléonore. Il n'avait qu'une peur s'il rejoignait cette bande : comment expliquer que Myria n'était pas vraiment un contrat et que, du coup... il n'avait pas de butin ? Il vendrait sûrement ses services, faisant les petits contrat, laissant la totalité de la récompense au groupe... Il pensait que l'Halfeline pourrait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 25 Fév - 11:44

Accablée, j'entendis une autre voix, mais mon espoir retomba bien vite.

"mon contrat stipule de la ramener vivante"
Merde, je n'ai jamais eu personne qui s’intéressait à moi de cette façon, et en une nuit, j'avais deux personnes avec un contrat sur moi...

En tournant la tête, je découvrit que l'autre personne était le kender que j'avais appréhendé dans la soirée... Ses mots me revinrent.
"tu devrais éviter de juger les gens avant de les connaitre, ils sont parfois moins terrible que ce que tu ne le pense." Ou bien plus terrible... Il m'avais bernée en jouant l'idiot naïf...

Ils discutaient tranquillement, comme si je n'étais pas la... Ce kender me posais problème, il bloquait la porte, je ne pouvais pas essayer de m'enfuir... L’assassin se trouvais entre moi et la fenêtre, et sauter par la fenêtre serai de toute façon suicidaire... Et elle aurai probablement des réflexes suffisants pour me maîtriser si jamais je me jetais sur ma rapière.. Surtout avec ce poison qui me tiraillais...

J'étais impuissante... Ironique... Pour une fois que je suis la plus grande personne dans une pièce, je suis quand même celle en position de faiblesse...

La mission de l'assassin consistait à me ramener, avec deux femmes, et à tuer un homme... Nul doute qu'il s'agissait des mes précédent compagnons de table...

Le kender la courtisais, pas pour des fins d'amourettes, enfin... peut-être au passage, mais pas seulement... C'était surtout pour empocher sa prime... Il était probable qu'il la poignarde dans le dos à la première occasion et qu'il profite seul de la prime qu'il avait promis de partager... Elle se faisait berner par son coté naïf, tout comme moi plus tôt...

"C'est toujours la même chose avec ces grand prétentieux..." Quel homme prétentieux pouvais vouloir ma mort, celle de l'homme, et celle des bardes ? Le drow ! liaQuelque-chose, celui qui était d'un petit vieux... Baranbeus si mes souvenir étaient correct... L'un ou l'autre voulait ma mort... Je n'aurai jamais du parler avec les barde, ça m'a mis dans la fange la plus profonde qui soit...

La halfeline se présenta... Eleonore bidousac... Je retiendrai ce nom...
Elle essayait de recruter le kender, je pourrai essayyer de me faire recruter aussi, j'avais déja volé, et savais me faire discrète s'il le fallait... J'étais petite, comme eux, j'avais mes chances... C'était la seule solution que j'avais...

J'allais emmètre l'idée...
"Il va falloir l'endormir proprement." Ces mots firent refermer ma bouche.. Je n'avais aucune chance que cela fonctionne...

Le kender n'aimait visiblement pas que l'halfeline essaye de garder la situation sous son contrôle...
"Le mieux, ce serai qu'on s'en aille tous les deux." Elle n'abandonnerai pas comme ça, elle avait utilisé du poison, et risqué gros pour tout abandonner maintenant...

"Je l’amènerai demain à mon patron. Elle me suivra de son plein gré." Je me mis à douter, croyait-il une seule seconde ce qu'il disait ? Autant, j'aurai pu, si tout s'était passé comme il l'avais prévu, bien que je ne suis pas du genre à suivre des inconnus comme ça... Qu'est ce qu'il espérait ?! La halfeline ne pouvais pas le croire !

"J'étais justement venu ce soir lui voler sa bourse pour qu'elle s'intéresse à moi demain."[/color] Idiot, je ne connais personne capable de sacrifier sa vie pour sa bourse... Surtout quand elle est aussi peu remplie que la mienne... 

"Où est votre base ? Que je puisse venir vous rejoindre pour vous donner ce que je vous doit ?" Plus le kender parlait, plus ce qu'il racontait était abscons... La halfeline semblait un minimum professionnelle, elle ne partirai jamais en attendant l'argent qu'on lui a promis, alors qu'il était évident qu'il ne viendrait jamais lui donner... Il comptait sur son air naif pour le faire croire à l'assassin ?! Elle n'était quand même pas dupe... Quel idiot...


Dans tous les cas, j'étais bloquée, entre deux personnes qui voulaient ma peau, et qui bloquaient les sorties. Du poison coulais dans mes veines, et j'étais désarmée... Je n'avais pas de solution viable... Mais si je devais agir c'était maintenant, l'halfeline avait parlé d'amis qui devaient la rejoindre... 

"pourquoi voulez vous me capturer ? Qui vous a payé pour ça ?" demandais-je, autant à l'halfeline qu'au Kender "Pourquoi, alors que pendant près de 40 ans personne ne s'est intéressé à ma personne, deux commanditaires veulent me capturer d'un coup ? Qu'ai-je de si spécial ?" ajoutais-je, néanmoins un peu effrayée.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 25 Fév - 12:46

"Pourquoi voulez vous me capturer ? Qui vous a payé pour ça ?"

Elle avait tout entendu et avait tout fait foiré en parlant. Il fallait qu'elle se taise où alors elle ne s'en sortirait sûrement pas vivante...

Kylaarad ne parlait pas à Myria, cela pourrait le trahir.

"Ah... Elle a entendu... Je vais devoir changer de plan, ah ah ! Je crois que, finalement, il va falloir l'endormir. Je doit la livrer demain, je la ligoterai pour la nuit."

Kylaarad comptait sur la coopération d'Eléonore pour cela, car il n'avait pas la moindre idée de comment faire avec ce qu'il avait sur lui... Il aurait pu taper fort sur la tête de la fille, mais bon, ce ne serait pas très sympathique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 26 Fév - 1:01

La halfeline avait un visage très expressif, rieur, mesquin, coquin, amusée. Dubitatrice aussi. La moue que formait ses lèvres et les yeux qu'elle plissait maintenant ne cachait rien des nombreux doutes qu'elle avait quant au plan de son petit camarade. Par ailleurs, elle s'était présentée par deux fois sans avoir de réponse. Si la première fois ils avaient été interrompus, c'était compréhensible, mais elle était vexé qu'on lui refuse un nom alors qu'elle avait fait l'effort de montrer jusqu'à son visage.

Enfin, c'était le dernier de ses soucis à présent. Elle devait expliquer à son ami qu'elle aimait beaucoup les gens de sa taille, mais qu'il y avait des limites à la confiance qu'elle pouvait accorder.
Mais lorsqu'elle ouvrit la bouche, sa victime intervint, posant trois questions curieusement attendues. Il fallait reconnaître qu'elle n'avait pas froid aux yeux.

Le bout d'homme intervint vivement, l'ignorant presque et insistant pour garder l'affaire en main


"-Tu manques d'efficacité l'ami."

Elle n'en était pourtant pas un exemple, mais elle avait d'autres qualités pour compenser. Notamment, elle savait faire preuve d'un peu de pitié. Elle abandonna son petit ami des yeux et lui tourna ostensiblement le dos pour s'approcher de la demi-fée. Elle levait les mains et prenait soin de ne rien presser, montrant qu'elle était armée mais qu'elle n'avait pas l'intention d'en profiter. Pour le moment.

"-Si tu veux tout savoir, je sais pas ce qu'on te veut. T'es plutôt jolie, alors ça laisse bien quelques idées, mais je n'ai pas pour habitude de demander pourquoi. Ce que je te fais est pas très gentil, alors je veux bien répondre aux autres questions. De toute façon, j'abandonne mon contrat, si les autres sont aussi tenaces que toi, je ne rentrerai pas dans mes affaires."

-Elle plia les genoux et les enserra de ses bras, juste devant la demi-fée. Elle était souple et son équilibre parfait la maintenait sur ses doigts de pieds.

"-C'est un méchant elfe noir qui t'a demandée. C'est pas rare que j'en croise dans mon métier, mais ça l'est un peu plus qu'ils en demandent autant. Si tu te trouves banale, alors t'as jamais eu de miroir. Je parle pas seulement de ton minois, j'en ai tout autant. Mais mes yeux y brillent pas et mes cheveux volent pas tant que j'ai pas la tête en bas. Tu l'sais, pas vrai? Les choses rares ont bien plus de valeurs qu'elles n'en méritent."

Elle secoua la tête de gauche à droite pour reprendre ces derniers mots.

"-Tu la mérites peut-être ta valeur, après tout on ne m'a pas assez payée pour que je t'en veule plus.. et je crois que notre petit ami là bas n'est pas assez payé pour jouer autant avec ma patience."

Elle tendit sa petite main vers la demi-fée.

"-Combien vaut mon départ et celui de ma bande d'après toi?"

***

Vosnir n'a rien trouvé d'étrange sur la fenêtre, si ce n'est qu'elle n'était pas verrouillée, chose dont il peut continuer de douter avec la justesse de son esprit. La porte l'est bel et bien en revanche et le reste de la chambre semble dans le même état qu'avant qu'il ne plonge dans le sommeil. A moins peut être que cette botte qui dépasse du lit ne soit trop petite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 26 Fév - 13:08

Une botte sous le lit‽

"Mais que peut bien faire cette botte sous mon lit?" se demanda Vosnir...

Il n'y avait qu'un seul moyen de savoir: il entreprit de la ramasser pour l'examiner de plus près.

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 26 Fév - 17:05

Elle me répondais, elle, contrairement au kender qui voulais absolument tout contrôler. J'étais heureuse de voir que la halfeline ne se laissait pas avoir si facilement par l'autre... Même si les réponse ne devaient pas me plaire...


Elle ne savais pas pourquoi on me voulais, mais cela importait peu, elle avait décidé que risquer sa vie pour moi, ombre lumière, et vosnir ne valais pas le coup, vu le peu qu'elle était payée...
Payée par un elfe noir... Deux elfes noirs pouvaient vouloir me trouver...Le premier était mon ami et n'aurai jamais envoyé un assassin pour ça... L'autre était le noble fragile que j'ai froissé ce soir... Il aura fait vite pour engager quelqu'un... J"étais certaine qu'il n'avais pas procédé seul, le vieux qui l'accompagnais, bien que plus diplomate, devais être aussi cruel que lui, si ce n'est plus...
D'après l'assassin, c'était pour mes pouvoirs que le drow me voulais... Plutôt parce qu'il est incapable de répliquer quand on le froisse un peu. C'est bien les méthodes des nobles gâtés dont ils fait parti... Ne jamais se salir les mains. Toujours vider sa bourse. A la moindre offense.
Au final, elle jugeait que le drow n'avait pas assez vidé sa bourse. Elle espérait m'escroquer, en échange de son départ. C'était envisageable, je ne serai plus qu'à la merci du kender, et il ne me bloquais pas le chemin jusqu'à mon arme. Mais payer pour ma survie, alors que le kender en profiterai clairement pour lui faire la peau si jamais elle me tuais, car la prime pour me ramener vivante ne tiendrai plus...
Il fallait que je réponde. Elle tendis sa main vers moi, pour attendre une bourse, probablement...

"Je vois... Oui, les autres sont aussi tenace que moi, si ce n'est plus. J'ignore les qualités martiales de l'homme, mais les deux femmes sont capable de briser des chaines d'un seul mot..."
Ok, j'enjolive un peu, mais les dires et les faits ne sont finalement pas très différents.
"Je vous remercie pour vos compliments, mais je ne vois pas en quoi mes particularités intéressent ce drow... Excepté par caprice... Mais c'est souvent comme ça que les nobles gâtés agissent... Par caprice..."
J’espère qu'elle ne prendra pas mal que j'insulte son commanditaire...
"Au final la vérité est là : ce noble engage un assassin qui est obligé de tuer pour gagner sa vie, alors que lui baigne dans les richesse... Et il trouve moyen de ne pas le payer assez... C'est assez ironique... " je pris la main de la halfeline dans les miennes, en faisant attention de ne pas paraître agressive.
"Ecoutez, je n'ai pas l'argent d'un noble, et... Vous avez utilisé du poison contre moi, un poison qui coûte très cher, si j'ai bien compris... Un poison que je ne peux par conséquent pas rembourser... Je sais que de toute façon ce que vous exigez de moi sera votre seule rémunération, vous n'irez pas vous frotter aux autres... Je ne le ferrai pas moi même, alors que je suis convaincu de mes pouvoirs... Même s'ils m'ont trahis dans un moment de faiblesse... " J'esquissais un sourire sincère à la halfeline.
"Je ne peux pas vous payer... Mais... Il existe une personne qui le pourrai, ici..." lui dis-je en regardant le kender.
"Cet homme est un voleur. Il espérait voler ma bourse en plus de son méfait. Mes possessions ne m'étaient plus d'aucune utilité une fois que j'aurai été offert en esclave à son commanditaire de tout façon...
Il n'y aurai trouvé qu'une clef en argent, que je peux vous offrir si vous le désirez, je ne sais pas ce qu'elle ouvre, mais l'argent dont elle est faite pourra peut-être vous rembourser un peu votre poison. Il aurai trouvé quelques piécettes, pour que je puisse dormir, me nourrir,..."
Mon regard vers le kender se durci plus encore, à cause du dégoût qu'il m'inspirais.
"Mais lui, doit pouvoir rembourser une partie, nul doute que ce n'est pas son premier contrat, ni la première porte qu'il crochète pour voler les possessions de personnes comme moi... Il doit avoir l'argent pour vous rembourser, lui. Exigez de lui de quoi vous rembourser et partez : je serai à sa merci, et n'aurais de toute façon aucun autre choix que de me laisser emmener par lui.
Le poison me tiraille trop pour que je puisse espérer luter efficacement de toute façon. Il touchera sa prime demain, et vous serez remboursée de toute façon. Je pense que c'est le marché le plus équitable entre vous deux, je suis certaine que vous savez qu'une fois la prime touchée, il ne l'aurai jamais partagée avec vous. Si vous ne prenez pas d'argent maintenant, vous rentrerez bredouille de toute façon."


Je lâchais la main de la halfeline et la laissa agir, ce n'est pas comme si je pouvais faire autre chose de toute façon.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 26 Fév - 19:58

Alors que Vosnir se saisit de la botte, il fut bien forcé de s'étonner qu'elle ne fut pas vide. Plus encore la petite botte et le pied à l'intérieur s'agitèrent tandis qu'un petit cri fut pousser par une voix. Presque dans l'enchaînement de la chose une série de mots furent prononcés à une vitesse affolée.

"-Aaah! Opération Planquette Délicieuse échouée! Evasion, évasion, évasion! Petit pied attrapé, évasion abandonnée! Procédure d'urgence, procédure d'urgence. Code Romimélo, prêt feu partez ACTION!"

Le silence se fit quelques instants, presque irréaliste après ce qui venait de se passer.

***

Alors que la main de la demi-fée la quittait, la halfeline se mit à soupirer et commença à gratter son crâne avec force, ce qui résultat par libérer quelques mèches rousses de la coiffure.

-C'est vraiment n'importe quoi cette histoire.. Si je retrouve ce vilain elfe je lui retaille ses oreilles!

Elle jeta un rapide coup d'oeil vers son petit camarade avant de revenir sur la mage-brillante pas assez effrayée de sa condition. En effet, rien de tout cela ne semble tourner rond.

-Raaaah! Par toutes les framboises des gnomes! Où sont ces deux imbéciles!

La situation lui échappait totalement et l'idée de devoir compter sur un commanditaire inconnu, ou sur un commanditaire déplaisant très connu lui faisait monter le rouge aux lèvres. Un peu plus et elle pourrait passer pour une bougie! Lancer sa colère sur ces deux amis tardifs semblait être la dernière chose qu'elle pouvait faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 26 Fév - 22:19

Cette petite botte appartenait donc à quelqu'un. Vosnir fut assez surpris lorsqu'elle bougea quand il voulut la ramasser.

La personne devait être assez petite, probablement d'origine halfeline d'après sa façon de s'exprimer et son accent.

Et pour s'exprimer, elle n'y manquait pas! Vosnir se demanda si la voix s'arrêterait à un moment. Lorsque le silence retomba, il assimila ce qu'il venait d'entendre...

"Planquette Délicieuse". "Code Romimélo". Qu'étaient ces noms étranges?

Cet individu ne devait pas posséder un grand intellect. Non, vraiment: rentrer par effraction dans la chambre de quelqu'un puis se cacher sous le lit lorsque ce dernier se réveille... Et il semblait parler tout seul... Ou alors y avait-il quelqu'un d'autre avec lui?

C'était probablement un cambrioleur, peu expérimenté d'après la situation.

Vosnir entreprit de le calmer. Il ne voulait pas d'ennuis, et ne comptait pas lui en causer non plus. Il voulait simplement dormir...

"Euh...bonsoir? Tu es tout seul? Je suppose que tu dois être un cambrioleur. Ce n'est pas contre toi, mais j'aimerais bien garder mes affaires, quand même, j'y tiens pas mal"

Il dit tout cela avec son air charmeur habituel mais sur un ton presque paternel. Il lâcha aussi la botte qu'il tenait dans la main.

* Jet de Diplomatie: 15 + 9 = 24 *

"Je savais que j'aurais dû prendre une auberge avec des chambres sans fenêtre..." pensa Vosnir. "Il y a toujours des gens qui aiment rentrer par les fenêtres..."

"Oui mais c'est bien pour faire circuler l'air dans la pièce. Et ça donne une issue de secours en cas d'incendie" lui dit une petite voix d'architecte dans sa tête.

"J'ai juste sommeil..."

Mettant un terme à la conversation qui prenait place dans sa tête, il attendit la réponse du halfelin présumé.

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 26 Fév - 22:49

Après que Vosnir eut parlé, la petite botte rentra sous le lit et se suivi d'un petit remue-ménage. Lorsqu'enfin celui-ci sembla prendre fin, une petite tête à la face plate et des petites oreilles pointues. La couleur vert pâle de sa peau eut tôt fait de le désigner comme un gobelin. Il ouvrir de grands yeux curieux vers Vosnir avant de se remettre à parler de sa façon si.. particulière

"-Pas taper, pas colère? Cible gentille, code Romimélo annulé! Cible gentille! Procédure d'approhce..NON! NON! Mission annulée, pas approche. Evasion! Procédure d'évasion! Code escampatouille!.. mais cible gentille.. dire bonjour!"

Alors qu'il semblait se parlait à lui même en fixant le propriétaire de la chambre, sa était étire en coin, comme s'il pensait que lui seul pouvait s'entendre ainsi. Pour la suite il agita ses lèvres bien plus normalement. Ce qui résultat aussi par un rythme moins chaotique.

"-Bonjour! Je suis le monstre de dessous le lit."

Mais à peine eut-il finit qu'il reparti en monologue.

"-Stupide! Stupide! Monstre pas pouvoir sortir! Pas monstre! Procédure couverture, code embobilatinage!"

Puis se remit à parler comme s'il n'avait jamais commencé.

"-Bonjour! Je suis celui qui nettoie le dessous des lits. Mais ptet pas bonne heure pour nettoyer dessous des lits. Je pars, désolé je rouvre la fenêtre, mais après plus là promis. D'accord? Pas volé pas taper!"

Il tenta d'offrir un grand sourire qui résulta par une grimace incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Lun 29 Fév - 0:12

Un gobelin... Lorsqu'il n'était plus sous le lit, sa voix était comme différente. Il était d'ailleurs très agité, mais semblait réagir positivement.

Il commença à tenter de raconter des bobards à Vosnir, de la manière la moins discrète possible.

Puis, se rattrapant, il enchaîna avec un autre mensonge, presque plus crédible que le précédent...

Il dit cela avec une grimace tout en montrant ses dents.

Il n'avait pas l'air méchant, si c'était un voleur il semblait vraiment perdu. S'il était venu de la part d'un de ses frères... Non. Aucun de ses frères n'aurait pu autant manquer d'esprit pour engager un assassin aussi inefficace... Enfin, il pensait bien qu'aucun de ses frères n'aurait la cruauté nécessaire pour faire assassiner un membre de sa famille. Ca n'aurait pas été la première fois qu'il se fourvoyait à leur propos.

Mais ce n'était pas la question. Il y avait ce gobelin, qui attendait sa réponse:

"C'est bien tenté, mais je sais que ce n'est pas la vérité. Je vais quand même te laisser partir, peut-être parce que je suis trop gentil." dit-il avec un sourire, "Mais tu dois me promettre que tu ne reviendras plus m'embêter pendant la nuit. Ou qui que ce soit d'autre, d'ailleurs"

Ce faisant, il se rapprocha de la fenêtre pour la rouvrir, attendant pour ce faire la réponse de l'invité surprise de sa chambre.

pensées:
 

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Lun 29 Fév - 23:10

Le gobelin prit un air effrayé en comprenant que son mensonge n'avait pas fonctionné. Il commença d'ailleurs à retourner se cacher sous le lit, mais la suite de la déclaration de sa gentille cible le rassura et lui rendit son grand sourire. Il sorti avec vivacité de sous sa petite cachette, révélant sa tenue de tissus sombres et s'inclina bien bas devant l'homme.

-Monsieur! Vous êtes un gentil comme Goby n'en a que peu rencontré. Ma reconnaissance n'a d'égal que ma misérable existence, c'est ce que Goby croit bon de dire. Goby ne peut pas mentir au grand monsieur, parce que grand monsieur gentil. Goby le refera, il le refera surement si maîtresse Eleonore le redemande. Goby est faible, donc goby fait ce qu'on lui demande. Mais Goby heureux, car pas devoir le faire ce soir. Goby peut sortir quand même?

Comme si son état devenait trop stable, sa bouche se tordit à nouveau sur le côté déversé un petit flot de pensées.

-Partir! Partir! Lui pas aimer goby parce que goby gobelin! Goby fuir avant lui fermer fenêtre, avant lui taper! Partir! Procédure d'évasion, code brume de mélasse!

Et s'agitant soudain, il se mit à courir vers la fenêtre, passant à côté de Vosnir aussi vite que le lui permirent ses petites jambes (attaque d'opportunité disponible).



~Goby, le gobelin civilisé, connu pour son instabilité, méconnu pour ses talents d'apprenti assassin~



Eleonore avait finit par délaisser sa tête et sa coiffure, se mettant à jouer nerveusement avec l'un de ses dards menaçant. Le geste était instinctif semblait-il, comme pour passer l'irritation que lui inspirait ses collègues retardataires. Mais alors qu'elle jouait avec ce dard, elle sembla prendre conscience d'un petit quelque chose qu'elle aurait du faire avant. Le dard qu'elle avait lancé précédemment était toujours planté dans l'épaule de la demi-fée.

Elle se mordit la lèvre, se rendant compte que l'état de sa victime n'était pas très encourageant pour une cible qu'elle avait décidé de laisser vivre. Elle mit la main à une de ses trop nombreuses poches, cherchant visiblement quelque chose.

Mais elle se figea complètement, semblant même arrêter de respirer. Elle tendait l'oreille, elle avait entendu quelque chose, elle en était sûre.

Dans le silence total de la pièce, l'on ne percevait pourtant rien de plus que la respiration d'une demi-fée maltraitée et peut-être celle d'un Kender.. jusqu'à ce qu'un son distinct se fasse entendre. Suivit d'un autre. Un son irrégulier, toutefois, mais qui se rapprochait indéniablement.


Perception DD 14 pour identifier le son:
 


La main de la halfeline quitta sa petite poche, préférant chercher un dard dans une autre. Silencieusement, ses genoux se fléchirent et ses bras se levèrent dans l'attente. Ce son approchait encore.. La porte était encore entrouverte et il semblait que la source du bruit allez bientôt passer devant. La halfeline laissa glisser un petit son, un murmure que les occupants de la pièces purent à peine entendre.


-Confiture de cerise.

Le pas s'arrêta soudain.

[Pour ceux qui ne sont pas éveillés, il est possible de le devenir, pour un DD de perception auditive assez élevé toutefois : 18, Vosnir n'est pas concerné, le gobelin doit déjà assez l'occuper ;P]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Mar 1 Mar - 0:51

Kylaarad se sentait mal. Il avait voulu aider la demi-fée en inventant un mensonge et celle-ci l'avait cru à la lettre. Son mensonge n'avait pourtant pas l'air crédible ! Il était donc tombé dans un énorme quiproquo dont il allait s'en sortir avec difficulté. S'il dévoilait la vérité, l'Halfeline lui en voudrait et plus il continuait à mentir, plus Myria le pensait méchant, voleur et assassin.

Elle avait dit qu'il avait assez d'argent pour payer la dette de la jeune fille. Effectivement, maintenant il avait deux bourses. Il piocherait évidemment dans celle de Myria pour rester dans son rôle d'assassin et voleur sans merci. Il pensait la garder et lui donner la sienne le lendemain pour se faire pardonner de son effraction. Même si après tout, ce n'est pas lui qui avait engendré la présence de l'assassin !

L'ambiance semblait se calmer quand soudain, il y eut un son dans le couloir, comme le son de pieds nus sur le plancher, un pas lourd et irrégulier, peut-être malaisé.

DD14 ; Jet = 20:
 

Il ne savais que dire ni faire. Il devait attendre pour voir ce qui allait se passer. Il restait néanmoins sur ses gardes par rapport à ce qu'il y avait dans le couloir, à toute réaction impromptue de l'Halfeline et à la demi-fée qui restait dangereuse malgré le poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Mar 1 Mar - 10:39

La situation s'était calmée, l'assassin avait l'air de vouloir me laisser en vie et, malgré le poison que circulait dans mes veines, je devrais en survivre.
Le kender avait expliqué une partie de ses plans, et peut importe ce qu'il arriverai d'ci demain, le kender en serai probablement la cause. Il avait déjà parlé de voler ma bourse. Et je ne peux pas vraiment l'en empêcher, pas avec ce poison.
Il me capturerai de toute façon, me ligoterai, et m’enverrai à son commanditaire. Ça non plus je ne peux pas l’empêcher...

Je m’échapperai simplement pendant le trajet, j'avais confiance en mes capacité pour ça. Je recommencerai une vie de zéro, ça ne sera qu'une fois de plus. Combien de vie avais-je vécue ? Aide-cuisine, soldate, paysanne, guide, nourrice, aide-soignante, même voleuse,... aide-Architecte aussi... De quoi sera fait ma prochaine vie ? Cela importait peu, au final, il fallait que je m'occupe de la situation actuelle...

Premièrement je devais attendre que la halfeline parte. Je me ferrai capturer volontairement, et le laisserai me ligoter s'il le souhaitais. Je gagnerais du temps, prétextant que le poison me tiraillerais trop pour bouger. Ainsi j'y gagnerai sur tous les points :
S'il me laisse me reposer, cela me laissera plus de temps pour essayer de m'échapper. De plus j'arriverai en retard, cela fâcherai son commanditaire.
Sinon, au cas ou je n'arrivais pas à m'échapper en chemin, je pourrai me plaindre au commanditaire, voire accuser le kender du poison qui coule dans mes veines... Son commanditaire ne serai probablement pas satisfait que le kender, qui devais me ramener vivant, aie utilisé du poison qui aurai pu me tuer...

J'avais la situation en main au final, j'arriverai bien à me débrouiller, je l'avais toujours fait ! 

Un bruit sourd se fit entendre....
*test de détection DD14 : 16=8+8*
Dès pas, non ? Mon cristal me murmura à l'esprit qu'il les avait aussi entendu... Un acteur supplémentaire dans la scène qui se passais pouvait me faire perdre le contrôle... Espérons que ce n'était qu'un client qui voulais prendre l'air pour dessaouler...
A mesure que les pas lourds s'approchaient, j'entendis la halfeline marmonner... 
[i]Vient-elle vraiment de dire "confiture de cerise" ? Ou était-ce une hallucination auditive ? Cette assassin n'a aucune logique... [i]

Le kender ne réagissais pas, avait-il entendu les bruits ? Probablement, quelqu'un comme lui devait avoir l’oreille aiguisée, c'est un qualité importante pour un voleur et pour un tueur...

"Il y a quelqu'un, vous l'entendez arriver ?" leur demandais-je tout bas, en chuchotant. Evidemment qu'ils avaient entendu, j'étais face à deux assassins expérimentés... Mais au moins je pourrai voir leur réactions...

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Mar 1 Mar - 22:25

La petite halfeline faillit sursauter quand elle entendit une voix. Mais la voix venait de la femme derrière elle. Pas de réponses venant de la porte, n'avait-elle pas été entendu ? Pourtant, les pas s'étaient arrêtés, attestant le contraire.
Elle fit un signe à la jeune femme blessée, mais comprit qu'il n'y avait que peu d'intérêts. Premièrement, elle n'avait pas d'intérêts à faire silence puisqu'elle était ici la victime. Deuxièmement, qui que soit la personne derrière ce mur elle les avait déjà entendu.

Le bruit reprit. Plus lent et hésitant, finalement la porte fut pousser. Eléonore leva la main, prête à lancer son dard dès qu'elle aurait pu attester de la menace.

Elle resta néanmoins surprise.
Alors que la porte révélait enfin la source de ses inquiétudes, elle reconnut le visage de son ami gnome. La gorge dégoulinante de sang, les pieds pendant dans le vide. Sa petite barbiche en pointe auparavant si blanche était maintenant un agloméra poisseux de poils rouges.

Le bras qui le soutenait était fin, mais il ne fallait pas tant de force pour soulever le petit gnome. La personne qui tenait le gnome par le col et se tenait dans l'encadrement était une femme, les cheveux bruns tachés du même liquide que celui qui souillait ses mains, son visage et la dague qu'elle tenait dans sa main libre.


''-Alala.. il en reste deux autres ?''

Bien qu'elle affichait un sourire, comme à son habitude, celui-ci était crispé et ses yeux n'inspiraient plus la moindre gaieté lorsqu'ils se portèrent sur les deux petits êtres dans cette chambre. Lorsqu'elle découvrit Myria et l'état dans lequel avaient du la laisser ces deux assassins, elle lâcha tout bonnement le gnome qui tomba au sol, comme une poupée de chiffon.

Eléonore était restée figée à l'apparition de cette nouvelle invitée, peut-être troublée par la perte de son ami. La colère faisait peut-être rage dans son cœur, mais une rapide évaluation de la situation s'imposait. Elle n'avait plus rien à gagner ici, elle en avait déjà trop perdu. Elle baissa lentement son arme.


''-Vous vous méprenez, il ne reste que moi. Et j'aurais bien fini ma besogne s'il n'y avait pas eu celui-ci pour m'interrompre.''

Elle désigna l'autre petite silhouette de la pièce. Elle ne doutait pas que l'absence de l'uniforme de tissus noir suffise à le disculper. Elle l'aimait bien, elle n'allait pas l'entraîner dans ses ennuis. Elle désigna ensuite Myria de son dard.

''-Si vous tenez à poursuivre l'affrontement, je me verrais contrainte de l'achever auparavant. Il serait plus sage pour nous d'en rester là, non ? Laissez moi prendre mon ami et je m'en irais sur le champs.''

Ombre hésita un unique instant où elle posa ses yeux sur l'état de Myria. Puis elle s'écarta du cadavre du gnome. La halfeline avança d'un pas, hésitante d'abord, puis rassurée de la bonne parole de sa nouvelle ennemie, se précipita vers le gnome pour attraper son vêtement le tirer d'un bras le long de la pièce, vers la fenêtre. Laissant une traînée sanglante sur le plancher.

[Personnellement, ma prochaine réponse viendra au moins après l'action de Nyil et celle de Vosnir, mais libre aux autres d'agir. Si Enezesku s'ennuie, je veux bien lui permettre de se réveiller, mais il n'aura tout de même rien entendu (envie de pisser?)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Lévind
Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 3 Mar - 11:40

La porte s'ouvrit, et c'est avec surprise que je vit Ombre rentrer, son sourire toujours la mais crispé au possible, et ses yeux exultant une rage effrayante. Mais le plus inquiétant n'était pas son attitude, mais le cadavre qu'elle tenait au bout de ses bras frêles.
Ce cadavre à la gorge tranchée, au même titre que la dague de la ménestrel, dégoulinait de sang, souillant le sol, les mains et les habits d'Ombre.

J'avais peur, comme rarement je n'eu peur... J'avais une tueuse en face de moi, quelqu'un qui avait effectué quelque chose que je ne serai jamais capable de faire... J'avais parfois blessé, souvent plus que de raison à cause de mes pouvoirs qui s'emportaient, mais jamais je n'avais eu pour but de tuer, et tout s'était toujours bien passé...
A la vue de ce sang, mes premiers souvenirs remontaient à la surface, alors que j'avais passée plus de 30 ans à enfouir... 
Je me revoyais, enfant, innocente, fragile... volant à travers le village alors que je commençait à peine à maîtriser mes ailes... Puis l'attaque... Les bandits, qui sont venu violer, piller et tuer, pour leur plaisir sadique et pour récupérer le peu d'argent que la pèche rapportait au village... Je fermais les yeux, pour essayer d'ignorer la vue du sang, mais c'était trop tard, les souvenirs étaient la...

"Ces cons de villageois sont pauvres ! Heureusement leurs femmes ont la peau douce et ne se débattent pas !" disait un des bandits, les bras couturés de cicatrices et couverts de tatouages, en appuyant ses dires d'un rire gras. 
"Chef, regardez ce que j'ai trouvé, ses ailes se revendront très cher à une femme qui rêve d'avoir la peau brillante, ou à un alchimiste !" interrompit un autre bandit. 
J'étais la, incapable de bouger, dans les bras de cette homme qui faisait plus de 3 fois ma taille... Autour de moi, l'odeur de sang, les cris d'homme après avoir entendu des lame trancher la chair, ou des masse fendre les os, des cris de femmes qui perdaient tout leur honneur sous les coups de butoir des bandits, les maisons qui brûlaient, leurs habitants encore en vie ligotés à l’intérieur... 
Et pendant ce temps, mon visage qui heurtait le sol, les bandits qui me déshabillaient pour extraire mes ailes, leur rires immondes...
"Tu as de la chance d'être encore trop jeune petite, 4 ans de plus, et je te prenais ta virginité en plus de tes ailes !" entendis-je dire le chef des bandits alors que je sentais une dague strier mon dos, et que je criais tout ce que je pouvais... jusqu'à que l'autre bandit remplisse ma bouche de la robe qu'il m'avait enlevé afin d'étouffer mes cris, et d'absorber le torrent de larmes qui coulait de mes yeux à mesure que je sentais le sang couler sur mon dos, et mes ailes se détacher... Jusqu'à qu'ils finissent, et me laisse pour morte sur le sol...


Je rouvrais les yeux, avec une forte nausée... Ombre semblait prête à en découdre, et la halfeline le comprit bien... Si bien qu'elle menaça de m'achever avant de se battre... Le poison dans mes veines était encore virulent... Je savais qu'elle en était capable... Ombre n'en doutait pas non plus...
Son regard se remplit de pitié et de compassion alors qu'il se posais sur moi, affaiblie, blessée, du sang coulant de mon épaule... Elle ne voulait pas risquer ma vie, et à ce moment je compris que je pouvais vraiment considérer Ombre comme une amie. 
Elle laissa ainsi la halfeline s'enfuir avec la cadavre de son ami gnome...

Je réussi à prononcer quelques mots, en regardant Ombre, ma voix tressautant, alors que des larmes commençaient à couler. 
"M-merci...Merci infiniment... J'ai eu si... peur...
Je n'avais qu'une envie, étreindre Ombre et la remercier encore et encore, mais la traînée de sang sur le sol qui indiquait le glissement du cadavre du gnome eu raison de moi. Je me retourna rapidement pour restituer la soupe de viande que j'avais ingurgité la veuille sur le sol, jusqu'à que plus rien ne veuille sortir de moi. Je m'essuyais la bouche comme je pu avec les draps qui traînaient.

"désolée..." dis-je à Ombre en me remettant de mes émotions.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Ven 4 Mar - 22:28

La personne derrière la porte n'était autre qu'une femme qui tenait un gnome ensanglanté. Kylaarad connaissais ce visage. Mais oui ! C'était Ombre ! Ou Lumière... Il ne savait plus. Dans tous les cas, les tourments semblaient s'arrêter là. Il lui faudra encore expliquer sa présence dans la pièce.

"Merci d'être venue. Peut-être aurions-nous pu trépasser tous les deux si tu n'étais pas arrivée."

Il dit un dernier mot à Éléonore :
"Désolé de mon impolitesse, mademoiselle... Je m'appelle Kylaarad."

Il attendait que l'Halfeline sorte avec son gobelin pour finir son explication. Myria semblait dans tous ces états, le poison devait être puissant. Son regard divaguait. Elle était perdue. Elle remercia Lumière puis elle... Bwaaaaaah ! Mais c'est immonde ! La soupe de viande avait vraiment une couleur bizarre une fois ressortie... Et cette odeur ! Pouah ! Kylaarad ne pu s'empêcher de rendre son repas de la veille à la vue de Myria.

"Désolé... dit-il en s'essuyant la bouche. Ce n'est pas contre toi mais ça me fait toujours ça quand quelqu'un vomi..."

Une fois remis, il entama l'explication de sa présence ici... Sans, bien sûr, parler de son envie de vol.

"J'avais entendu du bruit dans le couloir et ayant en ce moment un peu de mal à dormir, je me suis levé et j'ai entrepris d'aller voir ce qu'il se passait. De l'ouverture de ma porte, j'avais vu que l'Halfeline qui vient de partir rentrer dans cette chambre. Je me doutais que tout ne tournait pas rond : évidemment quelqu'un tout habillé de noir qui crochète une porte et possédant une dague à la ceinture, c'est louche. Je savais qu'il s'agissait de la chambre de votre amie, j'ai donc voulu essayer d'empêcher un drame de se produire. J'ai crocheté la porte qui avait été refermée depuis l'intérieur et quand je suis rentré, j'ai vu l'assassin prête à poignardé sa cible... Elle m'a remarqué aussitôt et m'a pris pour l'un des siens. J'ai donc joué à son jeu en lui mentant sur ma présence ici : je lui ai dit que cette fille était ma cible et que mon contrat était plus important que le sien. Je lui promis de lui offrir la moitié de la prime si elle acceptait de me laisser la cible. Elle devait aussi vous tuer, vous et votre compagne de spectacle, ainsi qu'un homme. Je lui ai dit que vous étiez tous très difficile à tuer. Apparemment, je ne me suis pas trompé sur votre cas. Par contre, je ne sais pas ce qu'il advient de l'homme en question..."

Ce qu'il avait dit, à quelques détails près, était vrai. Il ne mentait pas cette fois, il cachait juste une petite part de vérité. Il raconterait peut-être ce passage caché à Myria, lorsque celle-ci sera sur pieds.

"Encore merci d'être venue, je ne sais pas si j'aurais pu continuer à être crédible dans ce mensonge... Disons que je ne suis pas très doué pour mentir..."

En réalité, ça dépendait des cas. Il y a certaines personnes plus facile à berner que d'autres. En y repensant, Kylaarad se dit qu'Enzu n'avait évidemment pas pu le croire quand il lui avait dit qu'il s'était "perdu"... Il en rigolait intérieurement. Il devait être plus direct avec les gens, plus honnête et avoir moins peur d'en raconter sur soi. Il devait se faire des amis. Ici ou ailleurs mais il lui en fallait. C'est peut-être l'une des seules choses qui lui manquent de son village... La possibilité de se confier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Dim 6 Mar - 18:32

Le gobelin sourit avant de s'incliner. Il n'expliqua pas la vraie raison de son intrusion ici, mais il parlait d'une maîtresse Eleonore. Vosnir ne connaissait personne qui portait ce nom.

Il demanda la permission de sortir. Avant d'avoir eu la réponse de Vosnir, il s'agita et se mit à courir vers la fenêtre. Vosnir se rendit compte que le gobelin avait probablement plus peur que lui. Il parlait de lui à la troisième personne, comme le font souvent les esclaves ou les peuples qui n'accordent que peu d'importance à l'individualité...
Etait-il un esclave envoyé par cette Eleonore pour cambrioler les chambres des auberges de la ville?

Une vague d'empathie traversa l'esprit de Vosnir. Lui, au moins, il était libre. Coupé de son pays natal, certes, mais il avait encore le choix de ses actions. Ce n'était pas le cas de tout le monde dans cette cité...

S'éloignant de la fenêtre, il laissa au gobelin la possibilité de s'en aller par là.

"J'espère que nous n'aurons pas à nous rencontrer à nouveau. Essaie de ne pas trop t'attirer d'ennuis la prochaine fois, hein?" son ton était presque paternel. Il s'inquiétait beaucoup trop pour ce gobelin qui s'était quand même infiltré dans sa chambre sans permission...

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 10 Mar - 19:09

Quand enfin la halfeline s'en fut, traînant son ami par la fenêtre, Ombre s'avança à nouveau. Le danger écarté, elle laissa la fatigue se peindre sur son visage et laissa s'échapper sa dague qui disparu en un fin nuage de brume. Elle sembla chanceler un instant et porta la main à son visage dans l'espoir d'en chasser sa lourde récompense de beuverie, mais le sang qui tachait ses paumes eut tôt fait de la retenir de finir son geste.

On lui parlait, c'était le kender, elle se souvenait de ce petit être qui avait montrer du talent pour les rimes et leur avait même proposer ses talents pour leur petite troupe. Elle pu difficilement écouter ses explications, elles étaient les bienvenues mais elle n'avait pas vraiment la tête à ça. Fatiguée, horrifiée, inquiète.. inquiète, ça oui. Myria donnait peine à voir dans l'état où elle se trouvait. Plus encore que l'Ombre fatiguée.


"-Ami Kender, tu as bien fait. Sans toi elle ne vivrait peut-être plus. Mais l'on ne peut la laisser dans cet état. Peux-tu quérir le propriétaire? Bro-machin.. Dis lui tout et surtout demande lui son aide ici."

Elle se retenait de le toucher, ne serait-ce que pour lui tapoter fièrement l'épaule ou l'ébouriffer comme elle en mourrait d'envie en voyant ce fier garnement qui n'en était sûrement plus un. Mais elle lui adressa tout de même un sourire, difficile à former, mais un joli sourire.

Elle se tourna ensuite vers Myria et se rendit à son côté.


"-Ma pauvre amie, je vous dois tant et pourtant je vous ai laissée finir ainsi."

Elle examina sommairement la blessure de la demi-fée et grimaça en ne découvrant qu'une simple aiguille. Elle la retira proprement et mit tout ses efforts pour porter la légère enfant sur le lit. Pourtant, elle était si légère..

"-Vous nous avez sauvées, votre cris m'a réveillé alors qu'il tenait sa lame au dessus de Lumière."

Elle n'attendait pas de réponse, elle semblait parler plus pour elle que pour Myria. Sa voix n'avait en ce moment plus rien de joyeuse ou de moqueuse.

"-Il allait sans doute lui faire du mal.. je .. je n'ai pas vraiment réfléchi. J'ai fait ce qu'il m'a appris, je ne pensais jamais en avoir besoin mais.. quand je me suis tenu derrière lui.. avec mon arme.. je l'ai juste... il le fallait, pas vrai? Pour Lumière.. et pour vous je n'aurais pas du hésiter un instant. J'aurais du frapper immédiatement et courir à vos côtés. Mais ce sang.. Tout ce sang."

Elle se tu soudain, cherchant le regard de Myria. Elle semblait espérer son assentiment, son jugement.

"-Elle dort toujours. Au moins n'aurais-je pas tâché ses rêves."

Cette dernière remarque lui tira un sourire sincère, presque déplacé au milieu de son visage tâché de vermeille.

***~~~***
Vosnir:
 
Nyil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Kylaarad

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2016

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Mer 16 Mar - 22:02

Kylaarad partit faire ce qu'on lui avait dit. Aller chercher Bro-machin, le maître de la maison. Les deux femmes devaient se connaître énormément pour qu'Ombre se comporte comme cela, elle qui était toute fière la veille, plongée dans l'ivresse. Leur amitié devait dater d'il y a longtemps...

Kylaarad sortit de ses pensées et partit aussitôt faire ce qu'on lui avait dit : aller chercher Bro-machin, le maître de la maison. Il courrait. Peu importait les autres clients, l'événement était grave : des assassins rôdaient dans l'établissement et une fille allaient sûrement mourir. Il devait être dans une chambre près du comptoir ou dans une résidence annexe... Il ne savait pas. S'il n'y avait personne en bas qui monterait la garde, il irait dans les cuisines pour voir s'il reste un petit cuistot ou une servante. Il fallait trouver de l'aide, la situation était urgente. Maintenant, il courait dans les couloirs, dans les escaliers. Au moins, si cela réveillait quelqu'un, il serait une aide de plus.

Il était bientôt arrivé en bas. Il courrait toujours et trébuchait presque sur les dernières marches. Il mettait enfin le pied au rez-de-chaussée et... Mon Dieu qu'il fait sombre ! On y voit rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 17 Mar - 0:57

Enzu s'était attendu au mal de crâne et à l’écœurante odeur d'alcool qui l'attendait au réveil. En revanche, il aurait pensé que cela aurait eu lieu le lendemain matin et pas au milieu de la nuit. Il avait ingurgité une grande quantité d'eau avant de se coucher. Était-ce sa vessie qu'il l'avait rappelé à l'ordre ? Maintenant qu'il y pensait, une envie irrépressible semblait le vouloir le tirer de son lit.

Il tâcha de se retourner encore et encore afin de trouver une position qui lui permettrait de retrouver le sommeil mais qu'importe, l'air était étouffant, le mal de crâne allait en empirant avec son taux d'alcool qui régressait et cette vessie ne pouvait se vider que par un seul moyen.

C'est donc à tâtons que le jeune ivrogne alla faire ses besoins dans le pot de chambre situé dans un coin de la pièce. Soulagé de son fardeau il s'attela à ouvrir la fenêtre afin d'offrir un peu de fraicheur et d'alléger l'atmosphère de la pièce.

Il n'avait pas vraiment ouvert pour cela, mais il se retrouva accouder au rebord de la fenêtre. La nuit était plutôt claire, c'était peut-être l'occasion parfaite pour lui de réfléchir à ce qu'il s'était passé les mois précédents et à ce qu'il ferait à partir de maintenant. Eh bien, c'était si l'on exceptait le mal de crâne, ou une distraction quelconque qu'il aurait aperçu dans la nuit...

(Jet de Détection :24 (16+ 8 ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lévind
Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 17 Mar - 23:33

Les idées tourbillonnaient dans mon esprit, le poison continuait de circuler, les choses se passaient si vite, j’étais perdue…
Je pris le temps de fermer les yeux afin de faire le point intérieurement et Ombre du prendre cela pour de la fatigue puisqu’elle me porta sur mon lit.
Elle se justifiait, pour son meurtre, qui lui semblait logique car elle avait défendue une amie.
Je ne peux pas vraiment lui en vouloir. J’aurai fait pareil pour Nev’…Oui, j’aurai fait pareil pour cet idiot de drow qui m’avais offert son amitié, et son savoir à propos de mes pouvoirs… J’aurai tué pour lui, et il aurai fait de même…

Le kender s’en alla pour chercher de l’aide. Ombre déblatérait à propos du sommeil de Lumière.

Il fallait faire le point, et trouver une solution à mes soucis.
Premièrement, je venais d’être victime d’une tentative d’assassinat ordonnée par Liarris, un drow riche, puissant, et irritable… Nul doute que la rumeur de cette attaque se rependrait, et les informations à propos de ma survie la suivrait, ce ne sera donc pas le dernier assassin surtout que ce drow prétentieux avait les moyens… Je ne pouvais pas me venger, c’était un noble et je n‘étais rien.
Je mourrais d’envie de faire quelque chose, mais la seule solution était de fuir… encore…
Je pars avec les bardes en tant qu’escorte pour elles ! Problème réglé.[i]

Deuxième soucis, le kender qui venait de partir avait probablement ma bourse. Il fallait que je la récupère.
[i]Bon, je règle tout, je vérifie que ma bourse est en place et, si non, j’attrape ce voyou pour récupérer mon argent, c’est une bonne solution, non ? Autre chose de résolu.


Dernier point : Ombre avachie et déprimée sur mon épaule.
Je la remotive, et la ramène auprès de son amie, ça ne devrait pas être très difficile.

Je me levais, déterminée, fit le tour de la pièce, d’une part pour préparer mon discours, et pour vérifier si ma bourse était toujours en place. Ce n’était plus le cas, j’étais fixée.

Je me plaçais devant Ombre assise sur mon lit. Vu ma taille, je n’eu pas tant que ça à me pencher pour avoir mon visage à hauteur du sien.
Je posais mes mains sur ses épaules, et la regarda droit dans les yeux.


"Aviez-vous raison ? Avez-vous fait ce qu’il fallait ? Je ne sais pas si c’est ce qu’il fallait, je sais que c’est ce qui s’est passé, et que nous sommes toutes en vie. C’est ce qui compte. Ne vous accrochez pas à ce qu’il vient de se passer. Vous dite tant me devoir…. Vous me devez si peu car je pense que m’avoir sauvé la vie est déjà une offrande suffisante. Ressaisissez-vous ! Je vous ai peut-être réveillée, mais au fond, c’est vous qui avez tout fait, c’est vous qui êtes allée jusqu’à tuer pour sauver vos amies, c’est vous que nous devons tous remercier, pour tout ce que vous venez de vivre ! Vous avec commis un acte qui laisse des traces à vie, et vous n’avez pas hésité à le faire pour votre amie ! Je n’en aurai pas été capable, je vous admire, et vous remercie ! Retournez vous coucher fière de ce que vous avez fait ! Vous êtes une femme formidable, Ombre ! "

Je la pris rapidement dans mes bras, pour appuyer mes dires.


J’attends qu’elle se libère seule et retourne se coucher, j’irai ensuite à la chasse au kender…

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."


Dernière édition par Lévind le Mer 30 Mar - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdanial
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Mer 30 Mar - 15:03

Vosnir referma la fenêtre avant de se recoucher.

Il n'arrivait cependant pas à se rendormir...

_________________
Vosnir, prince de Liredar
Lucy Grimwood, la voix enchanteresse
Arin Finalen, chercheur de beauté

Meuji de UFS Behemoth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Mer 13 Avr - 21:18

La salle principale de la taverne était baignée par les ombres et noyée par le silence. Silence quelque peu rompu toutefois par l'arrivée précipitée du Kender. Malgré l'obscurité qui y régnait, le petit Kylaarad ne pouvait manquer les portes des cuisines qu'il avait souvent eu l'occasion de voir s'ouvrir et se fermer durant la soirée. Si ce n'était pas la bonne, il en restait bien quelques autres, dont l'entrée principale qu'il savait ne pouvoir donner que sur la rue.


***

Enzu a l'oeil encore perçant malgré sa lourde tête d'après beuverie. Il ne peut manquer d’apercevoir la petite silhouette sombre qui fait des va et vient dans la ruelle sous sa fenêtre. Elle s'arrête soudain quand une autre fait son apparition, depuis le coin de la rue, traînant quelque chose de lourd, peut-être un sac à patate ?
Avec des signes vifs, les silhouettes se mettent en accord pour quitter les lieux, toujours traînant leur lourd fardeau. Est-ce qu'Enzu s'imagine des choses, ou est-ce que quelque chose goutte derrière le possible sac à patate ? Le pavé blanc semble plus sombre à certains endroits.

Outre ses yeux, les oreilles de l'homme sont quelques peu agressée par un bruit assourdissant dans le couloir. A croire que les gens sont très actifs en cette heure.


***

Ombre repousse gentiment la gentille petite dame, mais prend un air sévère lorsqu'elle reprend la parole.

-Les flatteries ne vous sauveront pas. Tant que je n'aurais pas fait examiner ces blessures je resterai avec vous. Et j'insiste pour que vous bougiez le moins possible. Comme si ces petites choses auraient pu suffire à mettre une vaillante femme comme vous à terre. Lorsque je serais rassurée, j'envisagerai de me coucher.


Elle gratifie son amie d'un de ces fameux sourires moqueur.

-Alala, il faut bien être une intrépide pour envisager de se recoucher sereinement après le passage d'un assassin.

Comme rassurée par le soutient de Myria, Ombre se montre un peu plus joyeuse et plus légère.

***

En effet que Vosnir n'y arrivait pas ! Une espèce de pachyderme c'était mit en tête de courir dans le couloir, faisant craquer le sol sous ses pas rapides.



[Désolé les gens, c'est un peu court, mais c'est pour la reprise! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pppjdr.forumactif.org
Lévind
Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Jeu 14 Avr - 18:42

Les blessures, oui, c'était un soucis encore... Au moins je lui ai redonnée le sourire !
Je n'avais pas de choix, j'allais devoir laisser ombre examiner mon épaule. Cela m'ennuyait mais elle avait raison au fond.
Un assassin, c'est bien la première fois de ma vie que quelqu'un cherche à me tuer.... Liarris.... Il est trop influent.... Je quitte la ville dès que je suis en état.

Je défit une partie de ma tunique pour libérer mon épaule sanguinolente. Les lignes noircies tracées par le passage du poison n'étaient pas belles à voir.
Faites le, vous vous y connaissez certainement mieux que moi.

Je détournais le regard, la vue de ma blessure me donnant à nouveau des haut le cœur.

Vous méritez ces flatteries, finalement. Je vous remercie pour tout.

Je fermais les yeux, essayant de penser à autre chose qu'à ma blessure.

Vivement que ça finisse, j'ai une bourse à récupérer.

_________________
"Mangez des pommes, c'est bon les pommes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsai

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   Lun 18 Avr - 19:19

Il y avait dehors deux formes humanoïdes qui discutaient. Enzu ne put s'empêcher de les trouver suspectes. Il ne s'agissait visiblement pas de personnes sorties pour profiter de l'air frais et de l'ambiance romantique.

Leur comportement, les regards qu'ils jetaient autour d'eux, ils essayaient visiblement de ne pas se faire remarqué. Était-ce des cambrioleurs ?
L'une d'entre elle tirait une charge qu'elle peinait à déplacer. Ce devait être le butin qu'ils avaient amassé. Il y en avait tellement qu'ils peinaient à le déplacer.
Enzu s'empressa de vérifier chacune de ses affaires. Sa bourse était bien là, rien ne semblait avoir disparu dans ses maigres possessions. Lorsqu'il se pencha de nouveau à la fenêtre les deux formes avaient pris leur jambes à leur cou et s'était enfuies. Devait-il reporter ce qu'il avait vu aux autorités ? Il ne souhaitait pas attirer l'attention, d'autant que la totalité de ses possessions était issue de larcin qu'il avait effectué sur des cadavres. A l'exception de ses chaînes, ça on le lui avait offert ...

Il lui fallu quelques instants supplémentaires pour remarquer la trainée sombre que le prétendu butin avait laissé derrière lui. L'estomac d'Enzu se serra. Ces traces...

Une trainée de sang...

Enzu s'attendait à voir débarquer des mercenaires armés dans sa chambre d'un instant à l'autre. Il se saisit de ses chaines avant de s'approcher du couloir pour écouter ce qu'il s'y passait. En vérité, il n'avait pas besoin de tendre l'oreille pour entendre la cacophonie qui se déroulait dans le couloir. Que se passait-il ? Il entrouvrit la porte délicatement avant de s'introduire le plus discrètement possible dans le couloir, vêtu uniquement de ses sous-vêtements et armé de ses chaînes.

(Discrétion : 25 = 16 + 9)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'autre côté - Partie I [Vosnir, Myria, Enzu, Kylaarad, Nyil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Auberge du Petit Poney Pendu :: Medieval Fantastique :: Aventures-
Sauter vers: